Carles Puigdemont, le président catalan
Carles Puigdemont, le président catalan — JOSEP LAGO / AFP

ESPAGNE

Catalogne: Puigdemont n'a pas de «garanties suffisantes» de Madrid pour organiser des élections régionales

Le président s'est exprimé après avoir repoussé son discours à plusieurs reprises...

Le président catalan Carles Puigdemont a déclaré ce jeudi lors d’une allocution qu’il ne convoquera pas d’élections régionales, alors que le bras de fer avec Madrid se poursuit.

Désormais, « il revient au parlement [catalan] de déterminer les conséquences de l’application contre la Catalogne de l’article 155 » de la Constitution, qui permet la suspension de l’autonomie de la région, a-t-il dit.

>> A lire aussi : Carles Puigdemont refuse de s'exprimer devant le Sénat jeudi

Un discours plusieurs fois retardé

« Mon devoir est d’épuiser toutes les voies pour trouver une solution de dialogue dans un conflit politique. Nous n’avons pas reçu de réponse responsable du parti populaire » a expliqué le président catalan lors de son allocution solennelle très attendue, sur fond de dissensions dans son camp indépendantiste.

Ce discours avait été plusieurs fois retardé. Des sources au sein de différents partis indépendantistes ont indiqué à l’AFP que Carles Puigdemont avait initialement l’intention de convoquer des élections régionales, à la veille d’une mise sous tutelle de la région par Madrid.