Epidémie de peste à Madagascar: Un ressortissant Français est décédé

PESTE L'épidémie de peste a pour l'instant fait 124 morts sur plus de 1.100 cas... 

20 Minutes avec agence

— 

La Croix-Rouge est présente à Madagascar pour alerter la population sur l'épidémie de peste.
La Croix-Rouge est présente à Madagascar pour alerter la population sur l'épidémie de peste. — Alexander Joe/AP/SIPA

La peste continue de faire des ravages à Madagascar. Le site linfo.re rapporte qu’un Français d’une quarantaine d’années atteint de la maladie est mort ce samedi.

L’homme est décédé quelques heures après son admission au service des urgences de l’hôpital de Toamasina, commune de l’île où il résidait depuis de nombreuses années. Pour éviter que l’épidémie se propage, le corps a été enterré immédiatement dans une fosse commune du cimetière de Manangareza.

1.133 cas de peste déclarés 

L’épidémie a frappé l’île de Madagascar fin août. D’après le ministère de la Santé malgache, la peste aurait déjà tué 124 personnes. En tout, 1.133 cas ont été déclarés et 300 confirmés, a rapporté ce 20 octobre l’Organisation mondiale de la santé (OMS)

Près de 1,3 million de doses d’antibiotiques ont été envoyées sur place. « C’est assez pour traiter 5.000 patients et protéger 100.000 contacts », a ainsi précisé une porte-parole de l’OMS, Fadela Chaïb. Par ailleurs, l’OMS estime avoir besoin de 5,5 millions d’euros pour enrayer la peste. Mais l’organisme reste vigilant : « Stopper la transmission ne signifie pas que le risque va disparaître car le virus est endémique », a indiqué le Dr Ibrahima Soce Fall.

>> A lire aussi : La peste de retour aux Etats-Unis, trois personnes contaminées au Nouveau-Mexique