Brésil: Une touriste espagnole tuée par erreur par la police dans une favela de Rio

FAITS DIVERS Des affrontements entre la police et des trafiquants de drogue avaient eu lieu quelque temps auparavant…

20 Minutes avec agences

— 

Une touriste espagnole a été tuée dans la favela de Rocinha, à Rio, quelques heures après des affrontements entre la police et les trafiquants de drogue.
Une touriste espagnole a été tuée dans la favela de Rocinha, à Rio, quelques heures après des affrontements entre la police et les trafiquants de drogue. — Silvia Izquierdo/AP/SIPA

La police de Rio de Janeiro (Brésil) a annoncé lundi avoir tué accidentellement une touriste espagnole qui visitait une favela. Quelques heures plus tôt, deux agents avaient été blessés dans des affrontements armés avec des trafiquants de drogue.

La voiture qui transportait les touristes « a forcé un barrage de la police » à Rocinha et les policiers ont ouvert le feu, ont expliqué les forces de l’ordre. Les agents « ont réagi, atteignant le véhicule », avant de constater « qu’il transportait des touristes », précise le communiqué.

« Touchée au niveau du cou »

Le commissariat spécialisé dans les cas d’homicides a confirmé l’identité de la victime, une Espagnole de 67 ans nommée Maria Esperanza Ruiz Jimenez, qui a été « touchée au moins une fois au niveau du cou ». Elle a été transportée vers un hôpital local, mais a succombé à ses blessures. La victime était accompagnée de son frère et son beau-frère, eux aussi espagnols.

Le chauffeur, un guide touristique italien qui réside au Brésil depuis quatre ans, a affirmé aux autorités ne pas avoir vu le barrage policier et ne pas être au courant des fusillades qui avaient eu lieu auparavant dans la favela.

>> A lire aussi : VIDEO. En plein Rio de Janeiro, le gardien de Botafogo se fait braquer sa voiture par des hommes armés

Des opérations d’ampleur dans les favelas

Plus grande favela de Rio, Rocinha, où s’entassent près de 100.000 personnes, vit au rythme des fusillades quasi-quotidiennes depuis plus d’un mois, avec des affrontements entre deux gangs rivaux pour le contrôle du trafic de drogue. La police a réalisé ces dernières semaines des opérations d’ampleur, certaines d’entre elles avec le soutien de l’armée.

Plus d’un an après avoir reçu les jeux Olympiques, Rio est en proie à une flambée de la violence dans les favelas. Bien qu’il soit fortement déconseillé aux touristes de s’y rendre, certaines agences organisent toujours des visites guidées. En août, une touriste britannique a été blessée par balle après être entrée par erreur en voiture dans une favela près d’Angra dos Reis, cité balnéaire à environ 150 km de Rio. En mars, une Argentine a succombé à ses blessures quelques semaines après avoir été elle aussi victime de tirs dans une favela.

>> A lire aussi : Brésil: Plus de 16,3 millions de dollars retrouvés cachés dans la maison d’un ancien ministre