États-Unis: Un marathon par jour pendant un mois, le défi fou d’un ancien soldat amputé des jambes

EXPLOIT Rob Jones a perdu sa jambe à cause d’une mine en Afghanistan en 2011. Equipé de prothèses, il veut aujourd’hui courir un marathon par jour pendant un mois…

20 Minutes avec agence

— 

Rob Jones a perdu ses deux jambes après l'explosion d'une mine en Afghanistan en 2010.
Rob Jones a perdu ses deux jambes après l'explosion d'une mine en Afghanistan en 2010. — Capture d'écran Vimeo / Ivan Kander

Un marine américain amputé des deux jambes, après l’explosion d’une mine lors d’une mission en Afghanistan en 2010, a décidé de relever un incroyable défi : courir un marathon par jour pendant un mois.

Et l’ancien militaire n’a pas choisi ses courses au hasard. Rob Jones a débuté sa série de 31 courses à Londres, le 12 octobre dernier, et la terminera à Washington le 11 novembre, anniversaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale au cours duquel sont honorés les vétérans de l’armée américaine.

Il n’aimait pas la course à pied

Entre temps, l’ancien soldat courra sur ses prothèses à Philadelphie, New York, Boston, Toronto, Detroit, Columbus, Louisville, Indianapolis, Chicago ou encore Saint-Louis, rapporte CBS Chicago.

Une performance impressionnante, surtout pour quelqu’un qui, comme Rob Jones, n’aimait pas la course à pied au départ. C’est pour pouvoir réussir le très exigeant test d’entrée dans le corps des Marines que l’Américain a dû adopter cette pratique sportive.

Médaillé de bronze en aviron aux Jeux Paralympiques

Après ses graves blessures, qui ont nécessité de lourdes opérations et de longues séances de rééducation pendant un an et demi, Rob Jones a réussi à remarcher puis à courir. Il s’est entraîné dur et a été médaillé de bronze en aviron aux Jeux Paralympiques de 2012 à Londres (Royaume-Uni). Aujourd’hui, il affirme courir pour ses camarades vétérans.

« J’ai l’intention de montrer à mes camarades anciens soldats qu’ils ne sont pas seuls et qu’il leur suffit de demander pour recevoir tout le soutien dont ils ont besoin », écrit le marathonien sur son site internet. A travers cette plateforme, Rob Jones récolte des fonds pour trois associations d’aide aux vétérans et encourage les internautes à l’« aider à prouver à (s) es camarades qu’on leur est reconnaissants ».