Allemagne: La «mamie nazie» condamnée à six mois de prison pour négationnisme

JUSTICE Celle que les médias allemands surnomment « mamie nazie » avait déclaré dans un restaurant que l'Holocauste et les chambres à gaz d'Auschwitz étaient une invention...

20 Minutes avec agences

— 

Surnommée « mamie nazie », Ursula Haverbeck a été condamnée à six mois de prison pour négationnisme.
Surnommée « mamie nazie », Ursula Haverbeck a été condamnée à six mois de prison pour négationnisme. — Paul Zinken/AP/SIPA

Un tribunal de Berlin (Allemagne) a condamné ce lundi Ursula Haverbeck, une Allemande de 88 ans, à une peine de six mois de prison ferme pour avoir tenu des propos niant l’existence de l’Holocauste. En janvier 2016, dans un restaurant berlinois, l’octogénaire avait publiquement affirmé qu’aucune chambre à gaz n’avait été construite à Auschwitz (Pologne) et que les nazis n’avaient jamais programmé le génocide des juifs.

>> A lire aussi : Jugé en Allemagne, un ex-gardien d'Auschwitz confronté au récit d'un rescapé

Une figure du mouvement négationniste allemand

Durant le procès, l’accusée, qui avait été filmée en train de faire cette déclaration, s’est justifiée en assurant qu’elle citait en fait des extraits d’un livre. Ursula Haverbeck, qui se décrit sur son site Internet comme une « combattante intrépide pour la vérité » et « une représente du révisionnisme historique », a interjeté appel dès que le verdict a été connu.

Figure importante du mouvement négationniste allemand, celle que les médias du pays ont surnommée « mamie nazie » est une habituée des sorties de ce type et a déjà été condamnée quatre fois par la justice allemande pour des faits similaires. Ainsi, après avoir déclaré que l’Holocauste était « le plus grand mensonge » de l’histoire, elle avait écopé en 2015 de 10 mois de prison ferme. Ayant systématiquement fait appel de ses condamnations, Ursula Haverbeck n’a cependant jamais été emprisonnée.

>> A lire aussi : A 96 ans, un ex-comptable d'Auschwitz est déclaré apte à la détention