Offensive de l'armée turque en Irak

- ©2008 20 minutes

— 

Le ton monte entre l'Irak et la Turquie. Le gouvernement irakien a appelé hier Ankara à retirer « au plus vite » ses troupes du nord du pays, affirmant que l'opération représentait « une menace pour sa souveraineté ». Jeudi soir, l'armée turque avait lancé une offensive terrestre dans le Kurdistan irakien, destinée à traquer les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Les rebelles kurdes sont accusés par Ankara d'utiliser la région comme base arrière pour des attentats sur son sol. Selon un bilan encore provisoire, depuis jeudi, les affrontements auraient fait 112 morts côté PKK et 15 du côté de l'armée. Inquiets, les Etats-Unis, qui sont à la fois les alliés des Turcs et des Kurdes irakiens, ont prévenu la Turquie qu'elle ne parviendrait pas à résoudre la question kurde par les seuls moyens militaires.