Portugal: Un deuil national de trois jours après les incendies qui ont fait 41 morts

FEUX Dans région espagnole voisine de Galice, où les incendies ont fait trois morts, trois jours de deuil national vont également être observés...

20 Minutes avec AFP
— 
Des incendies ravagent le Portugal
Des incendies ravagent le Portugal — Armando Franca/AP/SIPA

Le Portugal observe à partir de mardi un deuil national de trois jours après la mort d’au moins 41 personnes dans des incendies de forêt qui ont aussi fait trois morts en Espagne, frappés par des mois de sécheresse et balayés par des vents violents au passage de l’ouragan Ophelia.

« Il y a encore des équipes sur le terrain » pour tenter d’établir un bilan final, a déclaré la porte-parole de la protection civile portugaise, Patricia Gaspar, précisant qu’un bébé d’un mois figurait parmi les morts.

Quinze personnes dans un état grave

Une trentaine de foyers jugés « importants » étaient toujours actifs, mobilisant plus de 5.800 pompiers. Le foyer le plus important faisait rage près de Lousa, dans la région de Coïmbra, mobilisant à lui seul 650 soldats du feu.

« On a vécu un véritable enfer, c’était horrible. Le feu est venu de partout et les flammes sont passées juste au-dessus des maisons », a témoigné à la télévision publique RTP une habitante de la commune de Penacova, située près de Coïmbra et où deux frères d’une quarantaine d’années sont morts alors qu’ils tentaient de combattre les flammes.

>> A lire aussi : Un tourbillon de feu se déclenche au-dessus de la forêt d’Arganil

Une situation toujours « très préoccupante »

En Galice, les autorités recensaient une quinzaine de foyers actifs pouvant représenter un risque pour les populations et les habitations.

Confirmant un bilan provisoire de trois personnes tuées, le chef du gouvernement régional, Alberto Nunez Feijoo, a indiqué dans lundi que la situation était toujours « très préoccupante » et a annoncé que la Galice observerait trois jours de deuil.

Les autorités des deux pays espéraient que la météo, qui annonce pluie et températures plus douces à partir de lundi, aiderait les pompiers à venir à bout des brasiers encore actifs.