Catalogne: Puigdemont a cinq jours pour clarifier sa position sur la déclaration d'indépendance

SECESSION S’il déclare effectivement l’indépendance, il aura un délai supplémentaire pour négocier, avant que le gouvernement espagnol ne déclenche la procédure permettant de suspendre l’autonomie de la Catalogne…

20 Minutes avec AFP
— 
Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, a signé puis suspendu une déclaration d'indépendance le 10 octobre 2017.
Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, a signé puis suspendu une déclaration d'indépendance le 10 octobre 2017. — Quique Garcia/EFE/SIPA

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a donné ce mercredi cinq jours au président séparatiste catalan Carles Puigdemont pour clarifier d'ici lundi sa position sur sa déclaration d'indépendance.

>> A lire aussi : Catalogne: Puigdemont signe puis suspend l'indépendance

Si Carles Puigdemont confirme déclarer l'indépendance de sa région, Madrid lui accordera un délai supplémentaire jusqu'au jeudi 19 octobre pour faire machine arrière, avant de recourir à l'article 155 permettant au gouvernement espagnol de suspendre l'autonomie de la Catalogne.

Flou artisitique

Le président séparatiste catalan Carles Puigdemont a signé ce mardi soir une déclaration d'indépendance avec les députés de sa majorité, mais il l'a suspendue « en appelant au dialogue ». Dans ce texte signé par les trois partis indépendantistes, on peut lire : « Nous constituons la République catalane comme Etat indépendant et souverain, de droit, démocratique et social. » 

Il s'agit d'une déclaration symbolique car elle n'a pas été ratifiée par le Parlement. Le gouvernement espagnol l'a en tout cas lui perçue comme une déclaration d'indépendance implicite « inadmissible ».