VIDEO. Journaliste tuée au Danemark: La tête et les jambes de Kim Wall ont été retrouvées dans des sacs

FAITS DIVERS Kim Wall, 30 ans, avait été portée disparue le 10 août, alors qu’elle effectuait un reportage sur le submersible privé «UC3 Nautilus» en compagnie de son inventeur Peter Madsen...

20 Minutes avec AFP

— 

Le portrait du 28 décembre 2015 de la journaliste suédoise Kim Wall. Tom Wall via AP.
Le portrait du 28 décembre 2015 de la journaliste suédoise Kim Wall. Tom Wall via AP. — Tom Wall/AP/SIPA

« Notre dentiste légiste a confirmé qu’il s’agissait de Kim wall. » La police danoise a annoncé ce samedi avoir retrouvé la tête et les deux jambes de la journaliste suédoise décédée au mois d’août dernier.

Kim Wall a trouvé la mort alors qu’elle était venue interviewer l’inventeur danois Peter Madsen à bord de son sous-marin artisanal Le Nautilus.

>> A lire aussi : Journaliste tuée au Danemark: Qui est Peter Madsen, l’étrange propriétaire du sous-marin

Le tronc lesté de Kim Wall découvert le 21 août dans la baie de Køge

La tête et les jambes de la trentenaire ont été découvertes dans un sac, alors que les vêtements de la jeune femme étaient rassemblés dans un second sac, a précisé l’inspecteur de la police de Copenhague, Jens Moller Jensen. L'inspecteur a souligné qu'il n'y avait «aucun signe de fracture sur le crâne ni aucun signe d'autre violence brutale sur le crâne».

Kim Wall, 30 ans, avait été portée disparue le 10 août, alors qu’elle effectuait un reportage sur le submersible privé UC3 Nautilus en compagnie de Peter Madsen. Ce dernier avait été secouru le 11 août dans la matinée, avant le naufrage de son bâtiment, qu’il est soupçonné d’avoir intentionnellement sabordé. Après d’intenses recherches en mer, le tronc lesté de Kim Wall, dont les membres et la tête avaient été délibérément sectionnés, avait été découvert le 21 août dans la baie de Køge.

« Homicide involontaire par négligence » et écroué

Peter Madsen, 46 ans, a été inculpé le 12 août « d’homicide involontaire par négligence » et écroué. Il continue de nier avoir tué Kim Wall, mais reconnaît avoir jeté son corps à la mer après qu’elle eut été victime d’un « accident ».

>> A lire aussi : Journaliste tuée au Danemark: Des vidéos de femmes décapitées retrouvées dans l'ordinateur du suspect

Le parquet, qui ne croit pas à ces explications, soutient que Peter Madsen a tué Kim Wall afin de satisfaire un fantasme sexuel, puis démembré et mutilé son corps. Il a obtenu, le 5 septembre dernier, une requalification des chefs de poursuite en « meurtre » et en « atteinte à l’intégrité d’un cadavre ».