Prix Nobel de la Paix: Le traité de l'Ican «ne rendra pas le monde plus pacifique», selon les Etats-Unis

NUCLEAIRE Le pays de Donald Trump ne signera pas le texte défendu la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires, récompensée vendredi par le Nobel de la paix...

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump demande l'alourdissement des sanctions à l'encontre de la Corée du Nord après un nouveau tir de missile ce samedi 13 avril.
Donald Trump demande l'alourdissement des sanctions à l'encontre de la Corée du Nord après un nouveau tir de missile ce samedi 13 avril. — SIPA

« Ce traité ne rendra pas le monde plus pacifique, n’aboutira pas à la destruction de la moindre arme nucléaire et ne renforcera la sécurité d’aucun Etat. » Par la voix du porte-parole du département d’Etat américain [équivalent de notre ministère des Affaires étrangères], les Etats-Unis ont fait savoir qu’ils ne signeraient pas le traité d’interdiction de l’arme atomique défendu par la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (Ican), organisation récompensée ce vendredi par le prix Nobel de la paix.

>> A lire aussi : Le prix Nobel de la paix décerné à l'Ican, la campagne pour l'abolition des armes nucléaires

L’ICAN est une coalition d’organisations non gouvernementales qui a remporté une importante victoire en juillet à l’ONU lorsque des dizaines de pays ont lancé la signature d’un traité bannissant l’arme atomique. La portée du texte reste cependant symbolique en raison du boycott par les puissances nucléaires ou qui aspirent ouvertement à le devenir (Etats-Unis, Russie, Royaume-Uni, France, Chine, Inde, Pakistan, Israël et Corée du Nord).

« Nous appelons tous les pays à travailler avec nous sur des mesures pragmatiques »

Et c’est justement parce que ce texte porté par l’ICAN n’est soutenu par aucun pays détenteur de la bombe atomique, que les Etats-Unis se refusent à le signer, arguant qu’il « ignore les défis sécuritaires actuels rendant la dissuasion nucléaire nécessaire ».

>> A lire aussi : VIDEO. «Vous verrez bien», Trump en rajoute une couche sur «le calme avant la tempête»

Les Etats-Unis « restent engagés à respecter leurs obligations dans le cadre du Traité de non-prolifération nucléaire », signé lui par la plupart des grandes puissances, « et à travailler avec tous les pays pour améliorer la sécurité internationale » et « réduire les risques nucléaires à travers le monde », a toutefois fait savoir ce porte-parole du département d’Etat. « Nous appelons tous les pays à travailler avec nous sur des mesures pragmatiques et concrètes pour accomplir cela », a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis ont approuvé la vente d’un bouclier antimissiles à l’Arabie Saoudite

A noter que parallèlement, les Etats-Unis ont approuvé la vente d’un bouclier antimissiles Thaad à l’Arabie Saoudite pour 15 milliards de dollars.

« Cette vente fait avancer les intérêts de sécurité nationale et de politique étrangère des Etats-Unis et, à long terme, la sécurité à long terme de l’Arabie saoudite et de l’ensemble du Golfe face aux menaces de l’Iran et d’autres », a précisé le ministère américain des Affaires étrangères dans un communiqué.