Attentat à Las Vegas: Le lobby des armes américain prêt à une concession sur les «bump stocks»

CADENCE DE TIR Ce dispositif permet de transformer un fusil semi-automatique en mitraillette. Douze des fusils retrouvés dans la chambre d'hôtel du tireur de Las Vegas en étaient équipés...

D. D. avec AFP

— 

Un fusil équipé d'un «bump stock», un dispositif qui s'installe à la place de la crosse et qui permet d'utiliser le recul pour renvoyer le fusil vers l’avant et tirer presque aussi vite qu’avec une arme automatique. AP Photo/Allen G. Breed
Un fusil équipé d'un «bump stock», un dispositif qui s'installe à la place de la crosse et qui permet d'utiliser le recul pour renvoyer le fusil vers l’avant et tirer presque aussi vite qu’avec une arme automatique. AP Photo/Allen G. Breed — DR

La Maison Blanche et des élus républicains se sont dit prêts ce vendredi à discuter d’une interdiction des mécanismes transformant les fusils semi-automatiques en fusils automatiques. Un dispositif qui a permis au tueur de Las Vegas de multiplier le nombre de victimes (58 morts) et que le puissant lobby des armes à feu NRA souhaite aussi réguler.

Une réforme en profondeur n’est en revanche pas à l’ordre du jour

Après des décennies de résistance, le Grand Old Party pourrait ainsi faire un petit pas en direction des démocrates sur le sujet sensible de l’encadrement des armes individuelles, même si cela resterait largement symbolique et qu’une réforme en profondeur est encore loin.

« Clairement, c’est une chose sur laquelle nous devons nous pencher », a affirmé le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan. Dans la foulée, la Maison Blanche s’est déclarée, par la voix de sa porte-parole, « ouverte » à un débat sur ce sujet.

90 coups par seconde

Fait rare, la National Rifle Association (NRA), plus grande organisation du lobby des armes à feu, a aussi estimé que ces mécanismes devraient être soumis à « davantage de contrôle ».

Le « bump stock » est une crosse amovible qui utilise l’énergie du recul de l’arme pour imprimer un mouvement de va-et-vient extrêmement rapide au fusil, dont les projectiles se rechargent au même rythme. Douze des fusils retrouvés à Las Vegas dans la suite hôtelière de Stephen Paddock étaient équipés d’un tel système.

Une analyse de certaines rafales qu’il a tirées depuis le 32e étage de l’hôtel Mandalay Bay a établi une cadence de 90 coups sur 10 secondes.