Météo: La tempête Nate fait 22 morts en Amérique centrale et s'approche des Etats-Unis

INTEMPERIES Nate pourrait bien être le troisième ouragan à frapper les Etats-Unis en moins de deux mois, après les passages de Harvey en août au Texas et d'Irma en septembre en Floride.

G. N. avec AFP

— 

Le 5 octobre, un Nicaraguayen observe les dégât causés par la tempête Nate à Masachapa, à 60 km de la capitale Managua.
Le 5 octobre, un Nicaraguayen observe les dégât causés par la tempête Nate à Masachapa, à 60 km de la capitale Managua. — INTI OCON / AFP

La tempête tropicale Nate a déjà fait 22 morts et près de 30 disparus en Amérique centrale. Apportant des pluies diluviennes, elle a provoqué la mort de 11 personnes au Nicaragua, 8 au Costa Rica et 3 au Honduras, selon les autorités locales. Le bilan reste provisoire, car 7 personnes sont portées disparues au Nicaragua, 17 au Costa Rica et 3 au Honduras.

Les pluies ont causé des scènes dantesques d'arbres déracinés, de ponts effondrés, de routes transformées en rivières et de maisons inondées dans les trois pays affectés. Le Nicaragua est le pays le plus touché. La vice-présidente et porte-parole du gouvernement, Rosario Murillo, estime que plus de 10.000 personnes ont subi les conséquences des inondations et coulées de boue qui ont endommagé de nombreuses maisons dans quelque 30 municipalités.

«Les pluies vont continuer, les sols sont saturés»

Les écoles et administrations ont été fermées au Costa Rica, où l'état d'urgence a été décrété et de nombreuses routes principales rendues impraticables. Plus de 5.000 personnes ont dû abandonner leurs maisons sous la menace des glissements de terrain, a annoncé le directeur des services d'urgence, Ivan Brenes. «Les pluies vont continuer, les sols sont saturés et le risque de coulées de boue ou d'inondation persiste», a-t-il ajouté.

Le gouvernement a également appelé la population à prendre des précautions car les crocodiles vivant dans les rivières côtières peuvent s'approcher des maisons à cause des inondations. La police costaricienne a précisé que parmi les victimes figure une fillette de 3 ans emportée par une coulée de boue. Et parmi les disparus figurent les équipages de deux bateaux de pêche qui ont coulé au milieu de fortes vagues dans le Pacifique.

La tempête va regagner en intensité en passant au-dessus de la mer

Le centre américain des ouragans (NHC) a indiqué que la tempête tropicale, située sur l'est du Honduras jeudi soir, allait continuer sa route en direction du Nord, baissant en intensité lors de son passage sur la terre ferme avant d'en regagner en mer. Le NHC estime que la tempête sera «proche de l'intensité d'un ouragan» lorsqu'elle atteindra vendredi soir la péninsule du Yucatan (est du Mexique).

Elle devrait ensuite se renforcer et se transformer en ouragan au cours du week-end lorsqu'elle traversera le Golfe du Mexique, où des plateformes pétrolières et gazières ont été évacuées, avant d'atteindre le sud des Etats-Unis et de frapper les Etats de Louisiane et de Floride. «Nous anticipons son impact», a déclaré le gouverneur de la Louisiane, John Bel Edwards, qui a déclaré l'état d'urgence.

>> A lire aussi : Où en est l'aide aux sinistrés un mois après l'ouragan Irma?