Attentat de Las Vegas: Le tireur avait douze armes modifiées pour tirer plus vite (mais c'est légal)

ETATS-UNIS La police a retrouvé 23 armes dans sa chambre d'hôtel...

P.B.

— 

Le tireur de Las Vegas, Stephen Paddock, avait loué une chambre au 32e étage du Mandalay Bay située à 400 mètres du concert de musique country.
Le tireur de Las Vegas, Stephen Paddock, avait loué une chambre au 32e étage du Mandalay Bay située à 400 mètres du concert de musique country. — MJT/AdMedia/SIPA

Un acte « évidemment prémédité » et « extrêmement préparé ». Mardi, le shérif de Las Vegas, Joseph Lombardo, a fait un point sur l’enquête sur la fusillade de dimanche, qui a fait 59 morts et plus de 500 blessés. Et si le mobile de Stephen Paddock n’a toujours pas été établi, les autorités « progressent » et espèrent trouver des réponses dans le matériel électronique en cours d’analyse.

12 armes modifiées sur 23, la fusillade a duré 9 minutes

Les enquêteurs ont au final retrouvé 23 armes dont plusieurs fusils d’assaut dans la chambre louée par Paddock au 32e étage du Mandalay Bay, à environ 400 mètres du festival country. Le shérif a confirmé que 12 armes semi-automatiques avaient été modifiées par un « bumb stock », un mécanisme fixé sur la crosse qui permet d'utiliser le recul pour renvoyer le fusil vers l’avant et de tirer presque aussi vite qu’avec une arme automatique, à environ 500 balles/minute. Cela fait en général surchauffer le canon, mais le tireur n'a eu qu'à passer au fusil suivant.

Le bureau de contrôle des armes a précisé qu'un tel dispositif est «légal» car il ne modifie pas le mécanisme interne d'une l'arme. Sur une vidéo que s’est procurée le magazine allemand Bild, on peut également voir un fusil équipé d’une lunette de sniper monté sur un trépied.

Au total, la fusillade a duré environ neuf minutes. La police a également retrouvé une vingtaine d’armes au domicile du tireur, à Mesquite, des milliers de munitions et plusieurs kilos d’explosifs. Plusieurs boutiques du Nevada et des Etats voisins ont confirmé avoir vendu légalement des armes à Stephen Paddock, qui n’avait pas d’antécédent judiciaire ni de troubles mentaux connus.

Des caméras à l’intérieur et à l’extérieur de sa chambre

La police a retrouvé plusieurs caméras à l’intérieur et à l’extérieur de la chambre, notamment sur le chariot repas dans le couloir, sans doute pour surveiller l’arrivée des forces d’intervention. Stephen Paddock a-t-il filmé la fusillade ? Le shérif a botté en touche. Mais il n’y a pas eu, à sa connaissance, de « transmission » des vidéos pendant l’acte.

Sa compagne est une « personne d’intérêt »

Marilou Danley, une Australienne de 62 ans, se trouve actuellement aux Philippines, dans sa famille. Après avoir déclaré qu’elle était hors de cause, la police la considère désormais comme « une personne d’intérêt » et souhaite l’entendre à son retour aux Etats-Unis. La question centrale : était-elle au courant du projet funeste de Stephen Paddock, qui avait amassé son arsenal pendant plusieurs mois.