«Attaques» mystérieuses à Cuba: Washington expulse 15 diplomates cubains

ACOUSTIQUE Vingt-deux diplomates américains en poste à Cuba avaient reçu des lésions importantes...

D. D. avec AFP

— 

Perte d'audition, maux de têtes : des diplomates américains en poste à Cuba ont été victimes de mystérieuses «agressions acoustiques». (image d'illustration)
Perte d'audition, maux de têtes : des diplomates américains en poste à Cuba ont été victimes de mystérieuses «agressions acoustiques». (image d'illustration) — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Les Etats-Unis ont expulsé ce mardi 15 diplomates cubains en poste à Washington. Cette décision fait suite au rappel de La Havane de plus de la moitié du personnel américain en réaction aux mystérieuses « attaques » qui ont affecté la santé de 22 de leurs ressortissants jusqu'en août dernier.

Sept jours pour quitter le pays

« Nous maintenons nos relations diplomatiques avec La Havane » mais les « expulsions » ont été décidées « en raison de l’incapacité de Cuba à prendre les mesures appropriées pour protéger nos diplomates » et aussi pour « assurer l’équité » dans la présence diplomatique des deux pays, a déclaré le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson dans un communiqué.

Les diplomates expulsés, dont les autorités américaines ont fourni mardi matin la liste nominative à l’ambassade de Cuba à Washington, ont sept jours pour quitter le pays, bien qu’ils ne soient pas déclarés persona non grata, a précisé à la presse un haut responsable du département d’Etat américain.

>> A lire aussi : Cuba: Le mystère des «attaques acoustiques» contre des diplomates s'épaissit

Depuis fin 2016 et jusqu’en août dernier, 22 diplomates américains, selon un nouveau bilan annoncé mardi, ont « subi des lésions importantes en raison de ces attaques », notamment des pertes d’audition, des vertiges, des maux de tête ainsi que des problèmes cognitifs, d’équilibre ou de sommeil, selon le département d’Etat. Cinq familles canadiennes ont également été touchées.