Attentat de Las Vegas: 500 tirs par minute, le son terrifiant d'une arme automatique

ETATS-UNIS Alors que leur vente est interdite depuis 1986, le tireur de Las Vegas a peut-être modifié des armes semi-automatiques...

Philippe Berry

— 

Illustration: un fusil semi-automatique AR-15.
Illustration: un fusil semi-automatique AR-15. — XINHUA/SIPA

Un arsenal de guerre. Au total, les autorités ont retrouvé 17 armes de calibres différents – des fusils d’assaut pour la plupart – dans la chambre du tireur de Las Vegas, qui a abattu 59 personnes et blessé 527 autres, dimanche. A son domicile, une équipe de SWAT a découvert 18 armes supplémentaires, des milliers de munitions ainsi que plusieurs kilos de nitrate d’ammonium, qui peut servir pour fabriquer des explosifs. Alors que Daesh a revendiqué l’attaque, le FBI n’a, pour l’instant, trouvé « aucun lien » entre Stephen Paddock, un retraité de 64 ans, et l’organisation djihadisme. Outre ses motivations, les autorités cherchent surtout a déterminer s’il s’est procuré toutes les armes légalement.

Un rythme presque équivalent à une mitraillette

90 tirs en 10 secondes. C’est le son effrayant d’un extrait vidéo de la fusillade, qui a duré plusieurs minutes, analysé par le New York Times. Ce rythme de 500 balles par minute est presque équivalent à celui d’une mitraillette (un M-16 atteint environ 700 tirs/minute). Or, la vente des armes automatiques à des particuliers est interdite depuis les années 80 aux Etats-Unis. Selon des experts interrogés par le Guardian et Fox News, il y a donc deux options :

  • Stephen Paddock possédait un fusil automatique datant d’avant 1986, mais ces armes doivent être déclarées auprès des autorités.
  • Plus vraisemblablement, il avait modifié un fusil semi-automatique de type AR-15 acheté légalement pour en faire une arme quasi-automatique.

Une pratique pas vraiment encadrée

Avec une arme semi-automatique, il faut presser la gâchette manuellement à chaque tir. Mais il existe plusieurs méthodes modifier le mécanisme, notamment avec une manivelle qu’on tourne. Il est également possible d’ajouter un ressort au fusil qui renvoie l’arme vers l’avant et permet de tirer plus vite, détaille Wired.

De tels accessoires sont illégaux en Californie mais le Nevada n’encadre pas leur vente, et n’a pas non plus de restriction sur la taille des chargeurs. Des élus démocrates ont appelé le Congrès à agir, mais la Maison Blanche a jugé qu’un tel débat était « prématuré ».