Catalogne: Madrid fera «tout ce que permet la loi» pour empêcher une déclaration d'indépendance

ESPAGNE De son côté, la Commission européenne a appelé le gouvernement espagnol et les indépendantistes catalans à «passer rapidement de la confrontation au dialogue»…

20 Minutes avec AFP

— 

Un agriculteur devant l'université de Barcelone lors d'une manifestation en faveur de l'indépendance de la Catalogne
Un agriculteur devant l'université de Barcelone lors d'une manifestation en faveur de l'indépendance de la Catalogne — PAU BARRENA / AFP

Le ministre espagnol de la Justice, Rafael Catala, a assuré ce lundi que l’Etat ferait « tout ce que permet la loi » si les séparatistes catalans déclaraient unilatéralement l’indépendance après le référendum d’autodétermination interdit de dimanche.

>> A lire aussi : « C’est le moment le plus fort depuis la fin de la dictature », s’exclame Carme

« Si quelqu’un prétend déclarer l’indépendance d’une partie du territoire par rapport à l’Espagne (…), il faudra faire tout ce que permet la loi pour que ce ne soit pas ainsi », a-t-il déclaré à la télévision publique espagnole, en réponse au président Carles Puigdemont qui a ouvert la voie dimanche soir à une déclaration d’indépendance.

La Commission européenne appelle « à passer de la confrontation au dialogue »

De son côté, la Commission européenne a appelé le gouvernement espagnol et les indépendantistes catalans à « passer rapidement de la confrontation au dialogue », dénonçant l’usage de la violence.

« Nous appelons tous les acteurs pertinents à passer rapidement de la confrontation au dialogue », a déclaré le porte-parole de l’exécutif européen Margaritis Schinas lors d’un point presse à Bruxelles. « La violence ne peut jamais être un instrument en politique », a-t-il ajouté.

>> A lire aussi : Que va-t-il se passer pour Mariano Rajoy et les dirigeants catalans ?