Donné plusieurs fois mort, le chef de Daesh appelle les djihadistes à «résister»

TERRORISME Les combattants de Daesh sont acculés de toutes parts en Irak et en Syrie…

20 Minutes avec AFP

— 

Abou Bakr al-Baghdadi, chef de file de l'organisation de l'Etat islamique.
Abou Bakr al-Baghdadi, chef de file de l'organisation de l'Etat islamique. — Uncredited/AP/SIPA

Le chef de l’organisation de l’Etat islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi, s’exprimant dans un enregistrement audio présumé diffusé ce jeudi, a appelé ses combattants acculés de toutes parts en Syrie et en Irak à « résister » face à leurs ennemis.

>> A lire aussi : La mère d'un djihadiste mort en Syrie condamnée à deux ans de prison

Un homme donné plusieurs fois mort

« Les chefs de l’Etat islamique et ses soldats se sont rendu compte que pour obtenir la grâce de Dieu et la victoire, il faut faire preuve de patience et résister face aux infidèles quelles que soient leurs alliances », a affirmé le chef de l’EI, donné plusieurs fois mort, dans cette déclaration dont on ignore la date d’enregistrement. Washington a déclaré dans la soirée n’avoir « aucune raison » de douter de l’authenticité de cet enregistrement.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme avait affirmé mi-juillet détenir des informations de hauts responsables du groupe djihadiste confirmant la mort de leur chef, Abou Bakr al-Baghdadi. Le 22 juin, c’est la Russie qui avait indiqué avoir « selon une forte probabilité » tué Abou Bakr al-Baghdadi dans une frappe aérienne fin mai en Syrie. « Nous le cherchons tous les jours. Je ne pense pas qu’il soit mort », avait enfin déclaré le 1er septembre le général Stephen Townsend, commandant de la coalition contre l’EI en Irak et en Syrie.