Législatives sous la menace terroriste au Pakistan

- ©2008 20 minutes

— 

Alerte maximale au Pakistan. Les élections législatives se déroulent aujourd'hui sous haute tension, alors que l'attentat-suicide le plus meurtrier de l'année a fait 47 morts samedi dans les zones tribales. L'attaque visait un rassemblement du Parti du peuple pakistanais (PPP), le mouvement de l'ex-chef de l'opposition Benazir Bhutto, assassinée le 27 décembre dans un attentat près d'Islamabad. Les autorités ont imposé un couvre-feu et appelé des troupes en renforts à Parachinar, une ville des zones tribales frontalières avec l'Afghanistan. De nombreux combattants islamistes proches des talibans afghans et d'Al-Qaïda sont en effet présents dans la région.

Plus de 80 millions de Pakistanais sont appelés à participer aujourd'hui aux législatives. Ce scrutin est crucial pour la seule puissance nucléaire du monde musulman, en proie à une profonde crise politique.