Toys'R'Us: Le géant américain du jouet se déclare en faillite

ECONOMIE La célèbre enseigne de jouets Toys’R’Us connaît actuellement d’importantes difficultés financières…

20 Minutes avec agence

— 

Le magasin Toys'R'Us de Times Square, à New York.
Le magasin Toys'R'Us de Times Square, à New York. — Mary Altaffer/AP/SIPA

En pleine préparation de la saison de Noël, Toys 'R' Us, première enseigne américaine de jouets, s’est déclarée en faillite, ce lundi 18 septembre. La firme, qui possède 1.600 magasins dans le monde et emploie 64.000 personnes, s’est ainsi placée sous la protection de ses créanciers, tout en disant être en mesure de poursuivre ses activités.

Un prêt pour relancer l’activité à l’approche des fêtes de Noël

Le groupe veut sortir de cette situation délicate. Les banques lui ont d’ailleurs accordé un prêt de plus de trois milliards de dollars, soit plus de 2,5 milliards d’euros.

S’il est validé par la justice américaine, il pourrait relancer l’activité de la société dans une période où Toys’R’Us doit payer ses fournisseurs à l’approche des fêtes de fin d’année.

Pendant la procédure, les magasins fonctionneront « normalement »

« Nous espérons que les contraintes financières qui nous ont freinés seront réglées de manière durable et efficace, a déclaré le directeur général, Dave Brandon, dans un communiqué. Notre objectif est de travailler avec nos détenteurs d’obligations et autres créanciers pour restructurer notre dette de long terme de cinq milliards de dollars et notre bilan. »

La firme a aussi annoncé que sa filiale canadienne sera également placée sous la protection de ses créanciers. Dans ce même communiqué, l’enseigne tient à rassurer ces clients en précisant que « pendant la procédure, les magasins Toys’R’Us et Babies’R’Us, ainsi que les sites de commerce en ligne, continuent de fonctionner normalement ».