Suisse: Des liasses de billets de 500 euros bouchent les toilettes d'une banque

INSOLITE La justice suisse mène une enquête sur une découverte bien mystérieuse…

20 Minutes avec agences

— 

Billets de banque (illustration)
Billets de banque (illustration) — JAUBERT/SIPA

C’est une étrange découverte qui a été faite dans les toilettes de la salle des coffres d’une agence de la banque UBS ainsi que de trois restaurants de Genève ( Suisse) : les canalisations étaient bouchées par des billets de 500 euros !

Il s’agit d’authentiques coupures qui représentent un montant total d’environ 100.000 euros.

>> A lire aussi : Cannes: Une pluie de gros billets tombe par la fenêtre, il ramène l'argent à la police

Des billets « découpés aux ciseaux »

Les faits remontent au mois de mai dernier. Selon la justice suisse, les toilettes de la salle des coffres de l’agence UBS ont d’abord été bloquées, suivies quelques jours plus tard par celles de trois enseignes de restauration du quartier. La police a d’ailleurs été alertée « par des plaintes de restaurants ».

Ces billets « ont été vraisemblablement découpés aux ciseaux », a expliqué à l’AFP un porte-parole de la justice genevoise, Vincent Derouand, confirmant une information du journal La Tribune de Genève. « Cela a eu comme effet collatéral de boucher les toilettes », a-t-il poursuivi

>> A lire aussi : Drôme: De faux billets en circulation

Une enquête mystérieuse

Une partie des billets a pu être récupérée et deux personnes seraient suspectées par les autorités genevoises. Les établissements concernés ont depuis retiré leur plainte. Rajoutant une part de mystère à cette affaire insolite, Vincent Derouand a précisé qu’un avocat représentant « les personnes qui ont jeté les billets, est passé et les a dédommagés », pour les frais de plomberie.

Par ailleurs, La Tribune de Genève croit savoir que ces fonds appartiendraient à des femmes espagnoles qui avaient entreposé ces liasses dans un coffre-fort à Genève il y a quelques années. La justice a souhaité mener une enquête « par précaution, pour vérifier la provenance des billets ».