VIDEO. Une vidéo montre la fuite du terroriste Younès Abouyaaqoub après l'attentat des Ramblas à Barcelone

TERRORISME « Je ne sais pas, ça se passe par là-bas », a répondu le présumé terroriste à une passante qui l’interrogeait après le drame…

H. B.

— 

Des photos de Younès Abouyaaqoub, suspect numéro 1 des attentats de Catalogne, diffusées sur Twitter.
Des photos de Younès Abouyaaqoub, suspect numéro 1 des attentats de Catalogne, diffusées sur Twitter. — AFP

Les images, diffusées mardi par la chaîne espagnole Antena 3, font froid dans le dos. Une vidéo amateur, filmée le jour de l’attentat sur les Ramblas à Barcelone, montre l’auteur de la tuerie, Younes Abouyaaqoub, fuir tranquillement les lieux du carnage.

Après avoir fauché des dizaines de personnes, le jeune Marocain, déterminé et faisant preuve de sang-froid, s’était enfui le 17 août dernier à pied au milieu des Barcelonais paniqués. Il avait traversé le marché couvert de la Boqueria, parcouru six kilomètres avant de tuer d’un coup de couteau un automobiliste et s’enfuir dans sa voiture, qu’il a finalement abandonnée après avoir été repéré à un barrage de police.

« Je ne sais pas, ça se passe par là-bas »

Sur la vidéo diffusée par la télévision espagnole, on voit le conducteur de la fourgonnette se faire apostropher par l’auteure de la vidéo amateur. Alors que des personnes s’enfuient en poussant des cris, celle-ci lui demande : « Vous savez ce qui se passe ? » Younès Abouyaaqoub, lunettes de soleil et tee-shirt rayé, lui répond tranquillement, en indiquant un endroit derrière lui : « Je ne sais pas, ça se passe par là-bas. »

>> A lire aussi : Qui est Younès Abouyaaqoub, suspect recherché dans toute l'Europe?

Le terroriste a finalement été abattu le 21 août après avoir été localisé par la police catalane à Subirats, à une cinquantaine de kilomètres de Barcelone. Il aurait crié « Allah est grand » en montrant aux policiers qui l’avaient repéré sa (fausse) ceinture d’explosifs.