Armes à feu: Les Républicains veulent assouplir la législation américaine sur les silencieux

ETATS-UNIS La proposition de loi vise à aider principalement les chasseurs ou les propriétaires d’armes s’entraînant dans des stands de tir…

20 Minutes avec AFP

— 

Des armes à feu exposées à un salon de Las Vegas.
Des armes à feu exposées à un salon de Las Vegas. — John Locher/AP/SIPA

Nouvelle offensive des lobbies pro-armes à feu aux Etats-Unis. Les élus républicains du Congrès américain ont proposé ce mardi de faciliter les démarches réglementaires concernant l’achat de silencieux pour armes à feu, et scandalisant les Démocrates.

La proposition de loi vise à aider principalement les chasseurs ou les propriétaires d’armes s’entraînant dans des stands de tir, et contient plusieurs articles, dont celui controversé sur les silencieux.

Les silencieux « nécessaires pour protéger l’audition des chasseurs »

Depuis une loi de 1934, l’achat d’un silencieux nécessite, comme pour les mitraillettes, une autorisation préalable des autorités, qui requièrent l’examen du casier judiciaire, des empreintes digitales, une photographie et le paiement d’une taxe de 200 dollars. Surtout, la procédure d’enregistrement peut prendre des mois, ce dont se plaignent certains acheteurs.

Les Républicains arguent que les silencieux, dont les ventes augmentent régulièrement, sont nécessaires pour protéger l’audition des chasseurs, mise à mal par chaque déflagration. « Mon père a eu son ouïe abîmée », a expliqué le Républicain Tom McClintock lors d’une audition mardi à la Chambre des représentants. « C’est également important pour réduire le bruit pour les zones résidentielles qui se trouvent près des stands de tir, c’est un gros problème dans ma circonscription », a-t-il dit.

>> A lire aussi : L'achat facile d'armes à feu au coeur des tueries de masse aux Etats-Unis

Les opposants à cette libéralisation expliquent qu’un tireur équipé d’un silencieux sera mieux capable d’échapper aux forces de l’ordre, car les policiers auront du mal à repérer l’origine des tirs. Les silencieux ne suppriment pas complètement le son ; ils l’atténuent et le déforment. Pour les Démocrates, cette déformation empêche les éventuelles cibles d’un tireur de reconnaître immédiatement qu’il s’agit de coups de feu.