L'organisation Etat islamique détient plus de 11.000 passeports syriens vierges

TERRORISME Les passeports volés sont des documents authentiques qui ne portent pas encore les noms de leurs détenteurs…

20 Minutes avec AFP
— 
Raqqa (Syrie), le 3 août 2017. Photo extraite d'une vidéo des combats à Raqqa diffusée par Hawar News Agency.
Raqqa (Syrie), le 3 août 2017. Photo extraite d'une vidéo des combats à Raqqa diffusée par Hawar News Agency. — Uncredited/AP/SIPA

Les autorités allemandes estiment que l’organisation Etat islamique détient plus de 11.100 passeports syriens vierges qui peuvent être utilisés, révèle ce dimanche l’hebdomadaire allemand Bild am Sonntag.

Les enquêteurs ont établi une liste de numéros de série de ces passeports vierges et des autorités qui les ont délivrés, précise l’hebdomadaire, citant des documents confidentiels de la police fédérale et du ministère de l’Intérieur. Les passeports volés sont des documents authentiques qui ne portent pas encore les noms de leurs détenteurs, ce qui en fait des outils de choix pour les faussaires.

>> A lire aussi : Une note dresse le portrait-robot des djihadistes français morts dans les rangs de Daesh

Les faux passeports d’abord utilisés pour rentrer illégalement en Europe 

Au total, les services de sécurité allemands estiment que 18.002 passeports syriens vierges ont été volés de sites du gouvernement syrien, dont des milliers seraient détenus par des groupes autres que l’Etat islamique. « Les développements liés à la situation des réfugiés ont montré que les organisations terroristes exploitent l’occasion de faire passer des assaillants potentiels ou des sympathisants en Europe et en Allemagne sans qu’ils puissent être découverts », a déclaré une porte-parole de la police fédérale criminelle allemande (BKA) au Bild am Sonntag.

>> A lire aussi : 18 mois de prison requis contre la mère jugée pour financement du terrorisme

Des membres du commando djihadiste qui ont mené les attentats de Paris - 130 morts en novembre 2015 - étaient détenteurs de faux passeports syriens. Cependant, « les passeports faux ou modifiés sont le plus souvent utilisés pour des entrées illégales (en Europe), sans motif ultérieur de mener des attaques terroristes », a tempéré la porte-parole. Selon des documents consultés par le Bild am Sonntag, quelque 8.625 passeports contrôlés par les autorités d’immigration allemandes en 2016 se sont avérés être des faux. L’Allemagne a accueilli depuis 2015 plus d’un million de demandeurs d’asile, dont de nombreux Syriens.