Suisse: Eboulement attendu près d'un glacier, population évacuée

SUISSE Plus de 220 personnes ont été évacuées...

20 Minutes avec AFP

— 

Le lac de Trift, près du glacier du même nom, dans le centre de la Suisse.
Le lac de Trift, près du glacier du même nom, dans le centre de la Suisse. — URS FLUEELER/AP/SIPA

Les autorités suisses s’attendent à un éboulement imminent dans la zone du glacier alpin de Trift, dans le sud de la Suisse, et ont évacué samedi plus de 220 personnes. « Un gros sérac pourrait s’effondrer à tout moment », a indiqué la police du canton du Valais dans un communiqué.

La langue glaciaire - qui indique l’avancée d’un glacier dans une vallée - progresse actuellement de 130 centimètres par jour. L’effondrement attendu d’une partie de ce glacier menace la municipalité de Saas-Grund.

Interdiction d’accès

Les autorités ont donc évacué 222 personnes, a précisé à l’AFP un porte-parole de la police, Simon Bumann. En outre, la région située sous le sommet du Weissmies (4.017 mètres) est interdite d’accès pour toute personne. Des remontées mécaniques ont été fermées, de même que la route cantonale.

Le glacier est sous observation permanente depuis octobre 2014, lorsque la zone avait été bouclée pour près de trois semaines. Avec le recul des températures et le retour à une situation plus détendue, l’interdiction d’accès avait pu être levée.

Depuis le début de cette semaine, les mouvements se sont multipliés sur la partie inférieure du glacier. Une surveillance radar a été mise en place jeudi. Fin août, huit randonneurs avaient été ensevelis lors d’un éboulement dans une autre vallée des Alpes suisses, près de Bondo.