Interrogé au Congrès, Donald Trump Jr nie toute collusion avec Moscou

ETATS-UNIS Le fils aîné du président américain a été entendu sur sa rencontre avec une avocate russe qui promettant des informations compromettantes sur Hillary Clinton...

P.B. avec AFP

— 

Donald Trump Jr, fils aîné du président américain.
Donald Trump Jr, fils aîné du président américain. — Kathy Willens/AP/SIPA

Pendant cinq heures, Donald Trump Jr. a tenté de convaincre des élus américains qu’il ne s’était pas rendu coupable de collusion avec Moscou. Après une audience à huis clos, le démocrate Richard Blumenthal s’est cependant interrogé sur « les trous » dans le témoignage du fils aîné du président américain.

« J’ai répondu à toutes les questions posées par la commission sur ce sujet » a déclaré Trump Jr dans un communiqué quelques heures plus tard. « Je suis certain que cet entretien satisfera leur enquête ».
La raison principale de sa venue était sa rencontre, le 9 juin 2016 à la Trump Tower à New York, avec une avocate russe venue de Moscou et qui lui avait été présentée comme « avocate du gouvernement russe », Natalia Veselnitskaya. Via un intermédiaire, cette dernière avait promis par email « des informations compromettantes » sur Hillary Clinton.

« Je ne me souviens pas »

Jeudi, le fils Trump a une nouvelle fois nié la moindre collusion. Il a expliqué, lors d’une déclaration liminaire obtenue par le New York Times, qu’il avait accepté l’entrevue avec l’avocate russe afin de vérifier si l’offre d’informations était sérieuse. « S’ils avaient des informations relatives à l’aptitude, la personnalité ou les compétences d’un candidat présidentiel, je croyais devoir au moins les écouter », a déclaré l’héritier aux enquêteurs parlementaires.

Donald Trump Jr n’a pas réussi à expliquer trois coups de téléphone avec le chanteur russe Emin Agalarov, à l’origine de la rencontre avec l’avocate via son manager. « L’historique de mes appels montre trois courts appels entre Emin et moi entre le 6 et 7 juin. Je ne me souviens pas lui avoir parlé. Il est possible que nous ayant échangé des messages sur répondeur. Je ne me souviens pas », a expliqué le fils du président.

Donald Trump n’était pas au courant, selon son fils

Des sénateurs lui ont demandé s’il avait parlé à son père de la rencontre, ce qu’il a nié, indique CNN. Pourquoi Donald Trump a-t-il promis un discours – qui n’a finalement jamais eu lieu – pour « discuter de tout ce qui se passe avec les Clinton » quelques heures après les emails échangés par son fils avec l’intermédiaire pour caler le rendez-vous avec l’avocate ? Trump Jr a botté en touche, expliquant que son père était coutumier de ce genre de rhétorique, indique la chaîne.

Désormais, on attend surtout de voir si le procureur spécial Robert Mueller, qui mène une enquête indépendante de celle du Congrès, demande à interroger Trump Jr. sous serment.

Mots-clés :