Ouragan Irma: 95% de la partie française de Saint-Martin détruite...

LIVE Revivez l’évolution de la situation…

P.B et H.B.

— 

L'île de Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma, le 6 septembre 2017.
L'île de Saint-Martin après le passage de l'ouragan Irma, le 6 septembre 2017. — MOREL/SIMAX/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Irma est désormais un ouragan de catégorie 5, avec des vents qui pourraient atteindre 280 km/h et jusqu'à 360 km/h en rafales.
  • Il a frappé Saint-Martin et Saint-Barthélemy mercredi matin

A LIRE AUSSI

 

 

5h39: La République dominicaine et Haïti sont en première ligne

 

4h30: Saint-Martin «dans un état de siège»

«Nous avons besoin de tout, nous sommes en état de siège». Le président de la collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs, s'est confié à l'antenne de RCI, répétant que  «95% du territoire avait été détruit».

4h00: D'autres images de Saint-Martin

Là encore, il s'agit d'une vidéo de la partie néerlandaise. La reconstruction va être longue.

 

3h30: Des évacuations obligatoires à Miami

Pour certaines zones côtières et constructions précaires.

 

2h45: Vidéo de Saint-Martin

RCI Guadeloupe publie une vidéo des naufragés de l'hôtel du Beach Plaza, avec un barbeque improvisé face à des dégâts considérables.

 

2h30: «95%» de la partie française de l'île de Saint-Martin détruite

«95%» de la partie française de l'île de Saint-Martin a été détruite par Irma, selon le président du conseil territorial de l'île. Le pasteur américain  Jonathan Falwell se trouve sur place dans la partie néerlandaise, et la dévastation semble catastrophique. Le point sur la situation à lire ici.

 

2h20: Barbuda détuite à 90%

La petite île de Barbuda, dans les Caraïbes, a été «totalement dévastée» par le passage de l'ouragan Irma, qui a causé la mort d'une personne, a annoncé mercredi le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, Gaston Browne. Ce dernier a parlé d'une destruction à 90%. «Pour l'instant nous n'avons qu'un mort qui a été recensé», a ajouté M. Browne, mais le puissant ouragan de catégorie 5, soit le maximum de la catégorie d'intensité pour ces phénomènes, a causé des destructions telles que l'île qui compte 1.600 habitants «n'est plus qu'un tas de décombres».

 

2h00: Un numéro d'information mis en place

C'est le 0800.000.971

 

2h00: Irma est aussi gros que le Texas

L'ouragan est donc plus vaste que la France.

 

1h30: Six morts à St-Martin

Le bilan s'alourdit avec six morts sur la partie française de l'île de Saint-Martin, selon la préfecture de Guadeloupe.

0h15: Un shérif américain menace d'arrêter les criminels dans les abris

Grosse polémique aux Etats-Unis. Le shérif de Polk County, en Floride a menacé d'arrêter tout criminel en fuite qui chercherait à se mettre à l'abri dans un des centres d'urgence. Dans la foulée, les services de l'immigration ont précisé que leur priorité étaient de sauver des vies et pas de contrôler les papiers.

 

23h20: Trois ouragans dans l'Atlantique

En plus de Irma, les tempêtes Jose et Katia sont désormais devenues des ouragans. La fin de l'été est la saison habituelle des ouragans dans l'Atlantique, quand la température de surface de l'eau est la plus chaude et que l'humidité s'accumule dans l'atmosphère.

22h50 : Antigua-et-Barbuda dévastée

A la radio, le Premier ministre parle de 90 % de bâtiments endommagés sur la petite île de Babuda. On attend des précisions.

 

22h20: Record de vitesse dans l'Atlantique sur 24 heures pour Irma

Le cyclone a maintenu des vents de 185 mph, soit près de 300 km/h pendant 24 heures. Il s'agit d'un record pour un ouragan dans l'Atlantique.

22h00: La tempête tropicale Jose se forme

Elle devrait devenir un ouragan dans les prochains jours, aucun répis.

 

21h40: Donald Trump fait le point avec les gouverneurs concernés

Le président américain s'est entrenu avec les gouverneurs de Floride, des Iles Vierges américaines et de Porto Rico, et a promis toute l'aide fédérale nécessaire.

 

21h20 : « Au moins deux morts et deux blessés graves » à St Barth et St Martin

C’est le premier bilan chiffré provisoire fourni par le ministère des Outre mer. Le président Emmanuel Macron avait prévenu quelques minutes plus tôt qu’il y aurait « des victimes à déplorer » et qu’il fallait s’attendre à « un bilan dur et cruel ». La ministre des Outre-mer Annick Girardin avait reconnu auparavant « penser au pire » et se « préparer au pire » après le passage de l’ouragan, quelques heures avant de décoller pour la Guadeloupe pour faire un point de situation.

21h10: Simulation des dégâts des différentes catégories d'ouragan

A 1, tout va bien. A 5, les maisons peuvent être soufflées.

 

20h50: Deux centrales nucléaires sur la route d'Irma en Floride

Les autorités se préparent à fermer deux centrales nucléaires de Floride en cas de besoin. Les réacteurs sont toutefois protégé par 2 mètres de béton armé et avaient bien résisté à l'ouragan Andrew en 1992.

20h30 : « Le bilan sera dur et cruel », prévient Emmanuel Macron

« Il est trop tôt pour un bilan chiffré mais le bilan sera dur et cruel. Nous aurons à déplorer des victimes sur les deux îles [Saint-Martin et Saint-Barth] et les dégâts matériels sont considérables », a prévenu Emmanuel Macron après avoir participé à une réunion à la cellule de crise activée au ministère de l’Intérieur. Entouré du Premier ministre Edouard Philippe et du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, le président l’a toutefois assuré aux personnes touchées : « La nation toute entière est à leurs côtés, mobilisée. » Le président annonce un « plan national de reconstruction » le plus « rapidement possible » à St Barth et St Martin

20h20: Le vent se déchaîne aux Iles vierges américaines

Les palmiers ont du mal à rester debout. Impressionnant.

 

19h37 : Dans la partie néerlandaise de Saint-Martin, les dégâts sont « énormes »

Les dégâts sont « énormes » mais « il n’est pas encore possible de s’en faire une idée », a déclaré à la presse le ministre de l’Intérieur des Pays-Bas Ronald Plasterk.

18h42 : Revoici avec changement du numéro d'appel depuis les Antilles suite à une erreur du ministère

Les deux numéros d'appel sont donc le 01 82 71 03 37 depuis la métropole et le 05 90 99 39 00 depuis les Antilles, a détaillé le ministère de l'Intérieur, dans un communiqué.

 

17h14: Edouard Philippe et plusieurs ministres à la cellule de crise parisienne

Edouard Philippe et plusieurs ministres se rendront mercredi à 19h00 à la cellule de crise activée au ministère de l'Intérieur pour suivre les dégâts provoqués par l'ouragan.

La cellule interministérielle de crise, qui suit l'évolution d'Irma et ses conséquences, avait été activée mardi par le Premier ministre.

17h10: Une autre vidéo de l'ouragan

 

17h02: Le milliardaire Richard Branson attend l'ouragan dans son cellier

L'AFP nous apprend que le milliardaire Richard Branson attend Irma à Necker Island, une petite île des Caraïbes : «Nous nous attendons au passage à pleine puissance de l'ouragan Irma dans environ quatre heures, nous nous réfugierons dans le cellier en béton sous la maison», a tweeté le Britannique. Le fondateur se permet de plaisanter: «Connaissant notre merveilleuse équipe, j'imagine qu'il y aura un peu moins de vin dans le cellier quand nous en ressortirons...»

16h41: Le ministère de l'Intérieur annonce que Facebook a activé le fameux security Safety Check

 

Lancé en cas d'attentat ou de catastrophe naturelle, le dispositif permet de signaler à ses proches que l'on est en sécurité.

 

16h35: Un lien entre intensité des ouragans et réchauffement climatique

Les modèles informatiques simulant le climat font état d'un renforcement de l'intensité des cyclones (vents et pluies) et d'une possible baisse de leur fréquence au niveau du globe à l'avenir.

 

«Des cyclones d'une intensité plus grande sont l'une des conséquences attendues du changement climatique», explique Valérie Masson-Delmotte, membre du GIEC, groupe de référence au niveau mondial sur le climat. «Plus la température de l'eau et le taux d'humidité sont élevés, plus le cyclone peut prendre de l'intensité. Or, ces deux éléments sont plus intenses du fait de l'augmentation de l'effet de serre», explique la climatologue. «On considère qu'il y a 7% d'humidité en plus dans l'atmosphère par degré de réchauffement», précise-t-elle.

 

«Le changement climatique ne crée pas ces tempêtes mais il accentue leurs impacts», résume Anders Levermann du Potsdam Institute for Climate Impact Research.

16h30:  Deux numéros d'informations pour le public

 

Depuis la métropole: 01 82 71 03 37

Depuis les Antilles: +590 5 96 39 36 00

16h21: Annick Girardin en Guadeloupe ce mercredi soir

La ministre des Outre-mer a annoncé qu'elle partait mercredi soir pour la Guadeloupe, afin de faire le point de la situation à Saint-Barthélémy et Saint-Martin, après le passage de l'ouragan Irma.

15h56: Vidéo des vents à plus de 300km/h

 

15h53: L'aéroport de Saint-Martin dévasté après le passage de l'ouragan

 

15h45: Une illustration de la violence de l'ouragan:

 

15h40: Une photo impressionnante de l'Observatoire français des orages et tornades:

 

15h30: Le gouvernement sur le pont:

Le ministre de l'Intérieur et la ministre des Outre-mer sont au travail.

 

15h30: Photos de désolation à Saint-Martin:

 

15h12: A Haïti, trois jours de congé pour les écoliers en raison d'Irma:

 

15h10: Après le passage d'Irma, certains vont quand même se baigner en Guadeloupe à Saint-Anne:

 

15h00: Un coup d'oeil aux dégâts dans un hôtel de Saint-Martin:

 

14h45: Les effets de l'ouragan à Saint-Martin:

 

 

14h40: Le point sur la situation par la préfecture à Saint Barthélemy et Saint-Martin

 

14h06: «Il n'a pas été jugé bon d'envoyer un ministre sur place», indique Castaner

 

Christophe Castaner a été interrogé sur le possible déplacement d'un ministre aux Antilles: «Il n'a pas été jugé bon d'envoyer un ministre sur place», a répondu le porte-parole du gouvernement. «Nous savons les forces de sécurité civile fortement mobilisées en ce moment. Le déplacement d'un ministre aujourd'hui compliquerait leur tâche».

14h00: Des infos sur le dispositif

Annick Girardin a assuré que «300 hommes sont présents sur les deux îles, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy», a assuré la ministre, selon notre journaliste présent au Conseil des ministres. «Nous avons déjà envoyé des hommes il y a trois jours», a précisé Gérard Collomb. «D'autres équipes vont repartir. La base logistique est établie en Guadeloupe».

 

13h58: Et des photos de Saint-Barthélemy

 

13h55: Des images impressionnantes de Guadeloupe

 

13h43: Les dégâts matériels «déjà importants», annonce Annick Girardin

Les dégâts matériels provoqués par l'ouragan Irma, qui a frappé mercredi les îles française Saint-Barthélemy et franco-néerlandaise Saint-Martin, apparaissent «déjà importants», a déclaré Annick Girardin, la ministre des Outre-mer.

S'exprimant à la sortie du Conseil des ministres, la ministre a évoqué des «toitures arrachées» par le passage de l'ouragan de catégorie 5, notamment à la préfecture. «On se prépare au pire vu la force du cyclone», a-t-elle ajouté selon notre journaliste présent au Conseil des ministres.

13h27: Radio Caraïbes International diffuse des images de l'hôtel le Beach Plaza à Saint Martin

 

12h36: Ouragan, cyclone ou typhon? 

Si comme moi, vous ne connaissiez pas la différence entre les trois termes, voici un petit topo, avec l'aide de Météo France.

 

«Les termes typhon, ouragan et cyclone tropical recouvrent tous les trois la même réalité : ils désignent un phénomène tourbillonnaire des régions tropicales (entre 30°N et 30°S) accompagnés de vents dont la vitesse est supérieure ou égale à 64 nœuds c'est-à-dire 118 km/h ( soit une force 12 sur l'échelle de Beaufort)», indique le site.

 

C'est simplement l'endroit du globe ou se déroule le phénomène qui change la désignation. Le terme cyclone ou cyclone tropical est réservé à l'océan Indien et au Pacifique sud. On parle d'ouragan pour l'Atlantique nord et le Pacifique nord-est et enfin de typhon dans le Pacifique nord-ouest.

12h26: D'après La1ere, la toiture de l'hôpital de Saint-Martin arrachée

 

 

12h25: Fin de l'alerte rouge cyclone en Guadeloupe

L'alerte rouge cyclone a été levée mercredi matin en Guadeloupe, qui passe en vigilance orange «fortes pluie et orages» et «mer dangereuse», l'ouragan Irma s'étant éloigné, a annoncé la préfecture de Guadeloupe.

«Avec un déplacement vers l'ouest-nord-ouest à 22 km/h, Irma s'éloigne de la Guadeloupe. Aussi, la vigilance cyclone ne se justifie plus», indique un communiqué de la préfecture de Guadeloupe.

12h22: Saint-Barthélémy et Saint-Martin sont entrées dans l'oeil de l'ouragan

 

Saint-Barthélémy et Saint-Martin sont entrées dans l'oeil de l'ouragan, indique Météo France. L'oeil du cyclone, d'environ 50 km de diamètre, est resté environ 1h30 sur Saint-Barthélémy et a ensuite touché Saint-Martin, un peu plus au nord-ouest.

 

«Des impacts majeurs sont en cours sur ces îles», souligne Météo France, relevant que la mer «déferle avec une extrême violence» sur les rivages, et qu'il y a «submersion majeure des parties basses du littoral».

12h11: Voici un autre témoignage, à Saint-Martin

 

12h06: «La maison vibre, ça bouge, c'est Hiroshima», décrit un habitant de Saint-Barthélémy

 

«La maison vibre, ça bouge, c'est Hiroshima», décrit un habitant de Saint-Barthélémy joint par France Ô/La1ère.fr. «On vient juste d'être privé d'électricité, raconte-t-il. On a l'impression d'être dans une guerre. Le vent fait des gros boums. On entend plein de bruits de partout, les fenêtres vibrent, et on en a encore pour 4 à 5 h».


 

12h04: Une petite idée des conséquences du vent lors d'ouragans

Pour rappel, l'ouragan Irma est au niveau 5.

11h46: Voilà une idée de la taille de l'ouragan

 

11h40: Les forces de l'ordre mobilisés pour sécuriser et informer la population

 

 

11h39: Comme un malheur n'arrive jamais seul

 

 

11h37: Des images d'Irma depuis la Station spatiale internationale

 

11h34: Le point sur le dispositif en Guadeloupe, envoyé par le préfet

 

11h30: Conditions extrêmes pour Saint-Martin

 

11h15 : Qu’est ce que l’œil d’un cyclone ?

Faisons le point: Les régions tropicales sont régulièrement victimes de violentes perturbations atmosphériques, appelées cyclones.

 

«Ces phénomènes tourbillonnaires, de pression centrale très basse, tournent dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’hémisphère sud et dans le sens contraire dans l’hémisphère nord. Ils s’étendent sur 500 à 1 000 km et leur centre, appelé œil du cyclone, est bien visible sur les images satellitaires », indique Météo France.

Cet œil possède un diamètre de 30 à 60 km (parfois jusqu’à 150 km), et est une zone d’accalmie (pas de pluie, vent faible). Un exemple ci-dessous:

 

10h32: Qui veut sauver le soldat Hector? 

Un direct s'est ouvert sur YouTube sur le port de Gustavia à Saint-Barth. Un pauvre cocotier résiste, seul, aux intempéries. Son sort a ému les internautes qui l'encouragent à résister face aux bourrasques d'Irma.

Un compte Twitter et un hashtag ont été lancés à son nom.

 

10h20: Des milliers de personnes ont refusé de se mettre à l'abri à St Martin et St Barthélémy

La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a ajouté: «La plus forte inquiétude que nous avons est que le phénomène, là où il va frapper, à la fois avec une houle importante, les vagues, la marée, la puissance des vents, va faire qu'on va toucher des espaces très denses en population, des espaces où les habitations malheureusement sont de fortune et où les gens ont refusé pour l'instant en quantité suffisante d'aller se protéger», a affirmé la ministre.

Selon son entourage, environ «7.000 personnes» ont refusé de se mettre à l'abri.

10h13: «Forte inquiétude» à St Martin et St Barthélémy, des habitants ont refusé de se mettre «à l'abri»

 

La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a exprimé mercredi la «plus forte inquiétude» du gouvernement pour Saint-Martin et Saint-Barthélémy, où des habitants ont refusé de se mettre «à l'abri» avant l'arrivée de l'ouragan Irma.

 

«S'il y a un message qu'on peut encore passer, c'est de se protéger un maximum et d'écouter les conseils et les consignes qui ont été donnés», a déclaré la ministre à l'issue d'une réunion à la cellule de crise à Paris. Selon son entourage, «7.000 personnes» ont refusé de se mettre à l'abri.

10h05: Un petit mot de l'ancienne ministre des Outre-Mer, désormais députée

 

10h01: Les bonnes pratiques à suivre

 

9h52: Les prix du jus d'orange s'envolent

 

C'est l'info en plus de la journée: après l'essence, voilà maintenant le prix du jus d'orange qui s'envole, à l'approche de l'ouragan Irma des côtes de Floride, l'Etat le plus important producteur de jus d'orange aux Etats-Unis.

 

Résultat: le cours du jus d'orange congelé échangé sur la plateforme Inter Continental Exchange à New York a bondi. Le contrat pour livraison en novembre, le plus actif, a pris 6,23% mardi pour grimper à 1,45 dollar la livre, à son plus haut niveau pour le contrat le plus actif depuis mai. Il a grimpé de plus de 11% depuis mercredi dernier, quand sont apparus les premiers avertissements sérieux sur la trajectoire d'Irma. L'orange n'est pas le seul produit agricole concerné par Irma: la Floride accueille aussi des champs de coton.

 

 

 

9h40: VIDEO. Ouragan Irma: Saint-Barth et Saint-Martin en alerte

 

9h29: Pour suivre le déplacement d'Irma

C'est par ici:

 

8h55: «Tous les services de l’État sont en alerte et mobilisés», assure Gérard Collomb

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, assure également ce mercredi matin sur son compte Twitter que « tous les services de l’État sont en alerte et mobilisés » face à l’ouragan Irma.

 

8h45: Des militaires «prépositionnés», indique la ministre Florence Parly

La ministre des Armées, Florence Parly, a indiqué ce mercredi matin sur France 2 que des militaires «prépositionnés» se «tiennent prêts» pour «déblayer et apporter du secours» après le passage de l'ouragan sur les Antilles françaises.

 

8h30: L'île de Barbuda actuellement dans l’œil du cyclone

Lîle de Barbuda est actuellement dans l’œil du cyclone, indique le site américain The Weather Channel. Des vents ont été mesurés à près de 250 km/h, avant que l’anémomètre ne se casse, laissant présager des vents encore plus puissants.

 

8h: Suivez en direct la situation sur le port de Gustavia à Saint-Barth

 

7h45: Floride, Porto Rico et Iles Vierges en état d’urgence

D’après le Service national américain de la météo, l’ouragan Irma devrait passer sur Porto Rico mercredi soir vers 20 heures (heure locale). Il touchera ensuite les côtes est et nord de la République dominicaine, jeudi matin vers 8 heures (heure locale). Puis il frôlera le nord-ouest d’Haïti, jeudi soir vers 20 heures (heure locale).

 

7h35: L'ouragan Irma vu de l’espace

La Station spatiale internationale (ISS) a filmé Irma vu de l’espace. L’ouragan apparaît comme une gigantesque masse blanche.

 

7h30: Les forces armées mobilisées en Guyane et aux Antilles

La gendarmerie de saint Martin a procédé à l’évacuation de plusieurs quartiers situés en zone inondable ou submersible et deux centres d’hébergement supplémentaires ont été ouverts, portant le nombre d’abris anticycloniques à 11, pour une capacité d’accueil de 921 personnes.

 

7h15: Premières vagues à Saint-Martin

A Saint-Martin, les premières vagues ont commencé à déferler dans la nuit.

 

6h57: Les consignes aux habitants de la zone, en vigilance violette et rouge

 

6h52: Sans préparation de l'Etat, les Haïtiens sont livrés à eux-mêmes

A Haïti, qui pourrait être touchée par Irma après les Petites Antilles, l'évocation du mot ouragan surprend tous les habitants du quartier pauvre de Shada, au coeur du Cap-Haïtien: quelques heures avant le passage d'Irma au large de leur ville, aucun n'a été informé du danger de mort qui plane sur eux. «Nous n'avons plus le support de la Minustah (mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti) et aussi, dans le département, il n'y a pas beaucoup d'ONG qui interviennent dans le cadre de la gestion des risques, ça rend la situation difficile», reconnaît Jean-Henri Petit, le coordonnateur technique de la protection civile.

6h27: La position d'Irma à 5h du matin (heure française)

La carte interactive du National Hurricane Center est disponible ici.

La position d'Irma le 6 septembre à 5h du matin (heure française).
La position d'Irma le 6 septembre à 5h du matin (heure française). - NOAA

 

6h13: «Un ouragan d'une intensité sans précédent sur l'Atlantique», selon Météo France

Les variations importantes de la direction des vents (nord, ouest puis sud mercredi matin) aggraveront le pouvoir destructeur des vents, selon l'institut. Il faut remonter à 1988 avec l'ouragan Gilbert pour avoir des valeurs de vents comparables.

Des précipitations diluviennes en seconde partie de nuit et mercredi matin sont également attendues. 200 à 400 mm est un ordre de grandeur auquel on peut s'attendre au cours de cette période, selon les prévisionnistes.

5h23: Le paroxysme est attendu à Saint-Barthélémy et Saint-Martin entre 6h et 12h, heure locale

Des vents dépassant en rafales 100 km/h sont attendus dans la nuit de mardi à mercredi. A partir de 3h heure locale (9h, heure de Paris), les rafales atteindront 200 km/h. Le paroxysme est attendu entre 6h et 12h, avec des rafales au-delà de 300 km/h. Les variations importantes de la direction des vents (nord, ouest puis sud mercredi matin) aggraveront le pouvoir destructeur des vents. Une houle dont les creux dépasseront 12 mètres et un déferlement d'une extrême violence sur les rivages ainsi qu'une submersion majeure des parties basses du littoral sont attendues. Marigot, Grand Case et Gustavia seront particulièrement touchées.

4h41: Saint-Barthélémy et Saint-Martin ont été placés en alerte violette, le degré maximal

Le niveau d'alerte violet impose notamment le confinement total de la population.

3h34: La Guadeloupe ouvre des abris pour ses habitants

Une grosse centaine d'abris, souvent des écoles, parfois des chapelles, ont été ouverts mardi sur l'ensemble du territoire guadeloupéen et près d'un millier de personnes s'y sont déjà réfugié. Si aucune mesure de confinement n'a pour l'heure été annoncée en Guadeloupe, tout le monde reste vigilant et en alerte face à la menace Irma, les yeux rivés sur l'île Saint-Martin, qui devrait être touchée de plein fouet par l'ouragan, et où nombre de guadeloupéens ont de la famille.

1h50 : Des rafales de vent à 360 km/h

L’ouragan poursuit encore son renforcement avec des rafales de vent atteignant les 360 km/h à l’approche du nord des Petites Antilles, indique Météo France, dans son dernier bulletin, à 18h00 locales (00h00 à Paris). « Avec ses vents maximums de 295 km/h près de son centre et des rafales à plus de 350 km/h, il constitue un phénomène extrêmement dangereux ». Il faut remonter à 1988 avec l’ouragan Gilbert pour avoir des valeurs de vents comparables.

0h45: Donald Trump déclare l'état d'urgence aux Iles vierges américaines

Cela permet de débloquer des fonds et de l'aide d'urgence.

 

23h15: Ordre d'évacuation pour les touristes de Key West en Floride

Les touristes à Key West, une station balnéaire très prisée de l'archipel des Keys (sud de la Floride), ont été priés de quitter l'île par un ordre d'évacuation décrété mardi par les autorités locales. Les touristes devraient commencer à quitter l'île mercredi matin et l'ordre d'évacuation sera rapidement étendu aux habitants, ont précisé les autorités du comté de Monroe dans un communiqué. Selon les prévisions, Irma pourrait atteindre le sud de la Floride dès vendredi.

22h30: Le pétrole grimpe... Et le jus d'orange aussi

Le gallon d'essence a gagné près de 30% entre le 25 et le 31 août. Mais avec Irma, c'est maintenant le prix du jus d'orange qui grimpe: le cours du jus d'orange congelé échangé sur la plateforme Inter Continental Exchange à New York a pris 6,23% mardi pour grimper à 1,45 dollar la livre, à son plus haut niveau pour le contrat le plus actif depuis mai. Il a grimpé de plus de 11% depuis mercredi dernier, quand sont apparus les premiers avertissements sérieux sur la trajectoire d'Irma. La Floride est le premier producteur américain d'oranges.

22h10: Animation impressionnante

Capturée de l'espace avec un satellite météo:

 

21h45 : Cellule interministérielle de crise

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a indiqué dans un communiqué avoir activé la cellule interministérielle de crise. Elle a tenu sa première réunion ce mardi en fin d’après-midi en présence de Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur. Gérard Collomb, indique le communiqué de Matignon, a décidé de déployer, « de manière préventive, des moyens de renforts zonaux et nationaux sur les îles les plus exposées ».

21h05: Le temps commence à tourner à Antigua

Le vent se lève et les nuages se font menaçants sur cette île du nord des Caraïbes.

 

21h00: Dans l'oeil du «cyclone»

Des chasseurs d'ouragan sont aller photographier Irma de près. On rappelle qu'ouragan, cyclone et typhon désigne le même phénomène dans différentes parties du globe.

 

20h50: Evacuations massives en vue en Floride

Le comté de Miami-Dade, qui compte 2,7 millions de personnes, se prépare au pire. Les autorités pourraient ordonner des évaculations obligatoires dès mercredi matin, a annoncé le shérif Carlos Gimienez mardi matin. L'archipel des Keys pourrait être durement frappé.

 

20h40: Irma vu de l'ISS

On prend mieux la mesure de ce véritable monstre avec cette vidéo capturée par la Station spatiale internationale, en orbite à environ 350 km de la Terre.

 

20h30: Irman est désormais en catégorie 5, des vents de 280 km/h attendus

Harvey est à peine passé que voilà Irma. Écoles et administrations fermées, populations du littoral évacuées : les Petites Antilles, désormais en partie en vigilance rouge, se préparent à l’arrivée de d’un ouragan qui vient de passer en catégorie 5, et qui pourrait ensuite toucher Haïti et la Floride.

L’ouragan est devenu mardi « un ouragan extrêmement dangereux » de catégorie 5, soit le maximum de l’échelle qui mesure ces phénomènes, a annoncé le Centre américain des ouragans (NHC). Mardi, l’évacuation par la gendarmerie de plusieurs quartiers situés en zone inondable ou submersible, a commencé à Saint-Martin, a constaté un correspondant de l’AFP.

Saint-Martin et Saint-Barthélémy, deux îles françaises, sont particulièrement menacées par le cyclone. « Le scénario le plus probable est un passage du coeur du phénomène, zone la plus intense, à proximité immédiate des Îles du Nord mercredi, du lever du jour jusqu’en milieu d’après-midi », a indiqué Météo-France.