Londres: Mo Farah, Jose Mourinho et Damien Lewis... s’affrontent au foot pour les victimes de la tour Grenfell

MONDE De nombreuses célébrités ont participé ce samedi à un match caritatif au profit des victimes de l’incendie de la tour Grenfell…

C.P. avec AFP

— 

José Mourinho, l'entraîneur de Manchester United, a participé le 2 septembre au match de foot caritatif pour les victimes de la tour Grenfell à Londres.
José Mourinho, l'entraîneur de Manchester United, a participé le 2 septembre au match de foot caritatif pour les victimes de la tour Grenfell à Londres. — ames Gourley/Shutterst/SIPA

Moins de trois mois après l’effroyable incendie qui a fait au moins 80 morts dans la tour de Grenfell à Londres, des célébrités du show-business ou du monde du sport se sont affrontées ce samedi lors d’un match de football au profit des victimes.

>> A lire aussi : VIDEO. Adele rend visite à des enfants défavorisés de Londres

Les Ferdinand et Alan Shearer au coaching

L’acteur de la série Homeland Damien Lewis, l’athlète médaillé olympique Mo Farah ou encore l’acteur de 50 Shades of Grey Jamie Dornan ou le chanteur Richard Ashcroft ont notamment participé à ce Game4Grenfell dans l’antre des Queens Park Rangers, à moins de deux kilomètres de la tour d’habitation incendiée.

Les équipes étaient entraînées par les anciens internationaux anglais Les Ferdinand et Alan Shearer.

L'équiipe Ferdinand du Game4Grenfell (depuis la gauche): le chanteur Marcus Mumford, le présentateur Ben Shephard, l'athlète Mo Farah, l'acteur Damian Lewis, le DJ Spoony le joueur de foot Peter Crouch le 2 septembre 2017 à Londres.
L'équiipe Ferdinand du Game4Grenfell (depuis la gauche): le chanteur Marcus Mumford, le présentateur Ben Shephard, l'athlète Mo Farah, l'acteur Damian Lewis, le DJ Spoony le joueur de foot Peter Crouch le 2 septembre 2017 à Londres. - Victoria Jones/AP/SIPA

Mourinho aux buts

L’entraîneur portugais de Manchester United Jose Mourinho a de son côté délaissé le banc de touche pour mettre les gants et garder les buts.

« J’ai grandi très près d’ici et joué au foot dans l’ombre de la tour chaque semaine pendant 25 ans », a expliqué Damien Lewis à l’agence Press Association, évoquant « une occasion festive et réparatrice ».

2.000 places offertes aux résidents et volontaires

« Le football a parfois mauvaise presse » mais il a le pouvoir de « rassembler les gens, de rendre le sourire sur les visages », a de son côté plaidé Les Ferdinand, qui a lui aussi grandi dans le quartier.

Les bénéfices de ce match caritatif iront aux familles des victimes. Environ 2.000 billets avaient par ailleurs été distribués aux résidents, à leurs familles ainsi qu’aux volontaires et membres de services de secours.