VIDEO. Lutte contre le SIDA, mines antipersonnel... Les combats de Lady Diana

HUMANITAIRE Les luttes contre le SIDA et l’utilisation des mines antipersonnel ont été deux de ses plus intenses combats...

T.L.

— 

La princesse Diana rencontre mère Teresa dans un quartier à New York en juin 1997
La princesse Diana rencontre mère Teresa dans un quartier à New York en juin 1997 — SUTCLIFFE/SIPA

Le 31 août 1997, la princesse Diana mourait dans un accident de voiture à Paris. Lady Diana, la « princesse des cœurs » s’était forgé une popularité planétaire en affichant son empathie avec les plus démunis.

Elle fut l’une des premières personnalités à « toucher » un malade du SIDA. Son souhait : faire changer l’image de cette maladie pour redonner espoir aux victimes.

>> A lire aussi : VIDEO. Mort de Lady Diana: 20 ans après, «Lady Diana est à la fois un personnage romanesque et une figure historique»

En Angola et en Bosnie, elle a rencontré des victimes de mine antipersonnel. En janvier 1997, elle traversait un champ de mines sur les hauts plateaux en Angola. Son implication dans ce combat a certainement aidé à la signature de la convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines antipersonnel.