VIDEO. Attentats en Catalogne: Washington avait alerté Madrid d'un risque d'attentat à Barcelone

TERRORISME Le renseignement américain avait alerté en mai dernier d’un risque d’attentat à Barcelone et précisément sur les Ramblas…

20 Minutes avec AFP

— 

Des fleurs et des bougies sur les Ramblas le 24 août 2017 après le doubles attentat en Catalogne qui a fait 16 morts et plus de 120 blessés.
Des fleurs et des bougies sur les Ramblas le 24 août 2017 après le doubles attentat en Catalogne qui a fait 16 morts et plus de 120 blessés. — Buxbaum/Shutterstock/SIPA
  • Le 17 août dernier, un jeune Marocain vivant en Espagne a foncé dans la foule sur les Ramblas au volant d’une camionnette, faisant 14 morts et plus de 120 blessés. Quelques heures plus tard, un deuxième attentat avait lieu à Cambrils, dans une station balnéaire.
  • «El Periodico de Cataluña» révèle que la police locale avait été alertée quelques mois auparavant d’un risque d’attentat sur les Ramblas par les services de renseignement américains.
  • Des informations pour le moment non confirmées par les services de renseignement espagnols.

Une alerte sous-estimée ? Les services de renseignement américains avaient alerté l’Espagne en mai d’un risque d’attentat sur les Ramblas de Barcelone, où un djihadiste a écrasé 14 piétons le 17 août, affirme ce jeudi le journal El Periodico de Cataluña.

>> A lire aussi : Attentats en Catalogne: Un suspect admet que la cellule préparait une attaque plus importante

Un risque qui visait précisément les Ramblas

D’après le journal, qui publie le fac-similé d’un message en anglais, le Centre national anti-terrorisme (National counterterrorism center NCTC), qui associe notamment la CIA, la centrale américaine de renseignement, et la police fédérale FBI, avait adressé cet avertissement à la centrale espagnole de renseignement CNI, à la police espagnole, et aux Mossos d’Esquadra, la police régionale catalane.

>> A lire aussi : Attentats en Catalogne: A Rubi pour l'hommage, le père d'une des victimes réconforte un imam

« Des informations non confirmées dont la véracité n’est pas connue datant de fin mai 2017 indiquaient que le groupe Etat islamique d’Irak et du Levant (ISIS, acronyme anglais de l’organisation Etat islamique) prévoyait de mener des attaques terroristes non précisées pendant l’été contre des sites touristiques très fréquentés à Barcelone, et en particulier la rue de la Rambla », dit le texte que le Periodico attribue au NCTC.

Interrogé par l’AFP, un porte-parole du CNI a refusé de « confirmer ou démentir des communications avec d’autres services de renseignement ». Le ministère espagnol de l’Intérieur n’avait pas réagi jeudi matin aux questions de l’AFP. Un second média, la radio Cadena SER citait jeudi des « sources de la lutte anti-terroriste » selon lesquelles le document publié par El Periodico est authentique.

>> A lire aussi : Attentats en Catalogne: Qui sont les victimes de Barcelone et de Cambrils?

Un attentat qui a fait 16 morts

Le 17 août dernier, un jeune Marocain vivant en Espagne a foncé dans la foule sur les Ramblas au volant d’une camionnette, faisant 14 morts et plus de 120 blessés. Au total, lui et ses complices présumés ont fait 16 morts à Barcelone et dans la station balnéaire de Cambrils, à 120 km plus au sud. Les deux attentats ont été revendiqués par Daesh.