Inde: La mousson fait cinq morts à Bombay

INTEMPÉRIES Les précipitations torrentielles qui se sont abattues sur Bombay ont coûté la vie à cinq personnes...

20 Minutes avec agences
Des enfants jouent dans une rue inondée de Bombay, le 29 août 2017.
Des enfants jouent dans une rue inondée de Bombay, le 29 août 2017. — Rajanish Kakade/AP/SIPA

Bombay, capitale économique de l’Inde, est balayée depuis mardi par des pluies de mousson diluviennes. Les intempéries particulièrement violentes ont inondé les rues de la mégalopole, paralysant l’activité bouillonnante de ses 20 millions d’habitants.


Cinq morts, dont deux enfants

Cinq personnes sont mortes dans ces inondations. « Quatre d’entre elles, dont deux enfants, ont péri à cause de l’effondrement d’un mur dans un bidonville, et une autre a été électrocutée », a déclaré Tanaji Kamble, un responsable du gouvernement local.

Mardi, dans certaines rues, les piétons se sont retrouvés immergés jusqu’aux hanches dans des flots boueux. L’eau s’infiltrait jusque dans l’habitacle de voitures par le plancher.

Les transports paralysés

Les autorités ont dû fermer le réseau de trains de banlieue à bord desquels circulent chaque jour des millions de personnes. Certains habitants, faute de moyen de transport, ont été contraints de passer la nuit dans la rue.

Dans le bidonville de Dharavi, l’un des plus grands d’Asie, l’eau a recouvert la plupart des zones basses, submergeant les habitations de fortune.


La mousson de cette année fait 1.200 morts 

Ces inondations ont réveillé dans la mémoire des habitants de Bombay le spectre de celles de 2005, qui avaient coûté la vie à un millier de personnes. Reste que ce mercredi, la situation s’améliorait à Bombay. Les écoles et de nombreux bureaux étaient cependant encore fermés. Cette année, la mousson a déjà fait plus de 1.200 morts à travers le sous-continent indien.