Philippines : Quand Rodrigo Duterte autorise la police à tuer les « idiots » qui résistent aux arrestations

PHILIPPINES Le président philippin mène depuis un an une vaste opération antidrogue qui a fait plusieurs milliers de morts et suscite de vives critiques internationales….

F.P.
Le président philippin Rodrigo Duterte
Le président philippin Rodrigo Duterte — MANMAN DEJETO / AFP

On le sait, Rodrigo Duterte est connu pour ne pas faire dans la dentelle. Le président philippin aime parler de son sexe, blague sur le viol, et considère que le pape François est « un fils de pute ».

Il s’est aussi fait peu à peu connaître pour sa campagne antidrogue qu’il mène de façon acharnée depuis un an, souvent au mépris des droits de l’homme. C’est sur ce registre encore que Rodrigo Duterte vient de se faire remarquer.

« Vous êtes libre de tuer les idiots »

Ce lundi, en marge d’une cérémonie en périphérie deManille, la capitale, Rodrigo Duterte a donné l’autorisation à la police de tuer les « idiots » qui résisteraient violemment à leur arrestation, indique francetvinfo. « Votre devoir réclame que vous surmontiez la résistance de la personne que vous arrêtez (…), [si] elle résiste et qu’elle est violente, (…) vous êtes libre de tuer les idiots », a affirmé le dirigeant, s’adressant directement au chef de la police d’une ville du sud du pays. Le maire de cette ville a été tué au cours d’une opération antidrogue.

Plusieurs milliers de morts depuis son arrivée au pouvoir

Le président philippin a cru bon d’ajouter « les meurtres, les homicides et les assassinats extrajudiciaires" n’étaient pas autorisés, et que la police devait respecter les règles de l’Etat de droit tout en menant ses missions à bien.. Cette campagne antidrogue aux Philippines a fait plusieurs milliers de morts depuis l’arrivée au pouvoir de Rodrigo Duterte en 2016.