Finlande: Après l'attaque terroriste qui a fait deux morts à Turku, trois suspects relâchés

TERRORISME Quatre personnes sont encore incarcérées dans l'enquête sur l'attaque terroriste qui a tué deux femmes.

20 Minutes avec AFP

— 

Un terroriste a tué deux personnes à Turku en Finlande le 18 août 2017.
Un terroriste a tué deux personnes à Turku en Finlande le 18 août 2017. — SIPA

Quelles étaient les volontés d'Abderrahman Mechkah en attaquant dix personnes au couteau à Turku ? Si le principal suspect est toujours incarcéré, trois personnes viennent d'être libérées.

Deux hommes arrêtés mercredi, de nationalité marocaine ou algérienne, ont été relâchés et écartés des investigations. L'attaque survenue en plein jour dans le centre de Turku (sud-ouest de la Finlande) a été qualifiée de «terroriste» par les autorités, mais le mobile du tueur présumé demeure inconnu. Si son caractère terroriste était confirmé, ce serait une première dans ce pays nordique.

Une identité pas communiquée officiellement

A ce stade, quatre hommes restent écroués, dont le principal suspect donc, identifié comme étant Abderrahman Mechkah, un Marocain de 18 ans. Le tribunal saisi de l'affaire n'a pas donné la nationalité du suspect. La police avait auparavant précisé qu'il s'agissait d'un demandeur d'asile marocain, arrivé en Finlande en 2016, qui avait délibérément visé des femmes pendant l'attaque.

D'après les médias finlandais, l'homme s'est vu refuser sa demande d'asile en Finlande, une information qui n'a pas été confirmée officiellement. Il a reconnu avoir porté les coups de couteau mais affirme n'avoir pas eu l'intention de tuer et récuse toute motivation terroriste.

Deux Finlandaises, nées en 1951 et en 1986, ont été tuées et huit autres personnes, six femmes et deux hommes leur portant secours, ont été blessées, selon les autorités.