Journaliste tuée au Danemark: Le parquet dit vouloir poursuivre le suspect pour «meurtre»

DISPARITION Peter Madsen, le propriétaire du sous-marin, est soupçonné d’avoir tué une journaliste, mais il continue de nier...

20 Minutes avec AFP

— 

Le portrait du 28 décembre 2015 de la journaliste suédoise Kim Wall. Tom Wall via AP.
Le portrait du 28 décembre 2015 de la journaliste suédoise Kim Wall. Tom Wall via AP. — Tom Wall/AP/SIPA
  • La journaliste suédoise Kim Wall, porté disparue depuis le 10 août dernier, est morte à bord du sous-marin le Nautilus. Son corps a été retrouvé dans les eaux danoises.
  • Peter Madsen, le propriétaire du sous-marin, a été secouru le 11 août par les autorités danoises. Il a affirmé que son submersible avait coulé.
  • Peter Madsen, qui était à bord avec la jeune femme pour un reportage, a expliqué que la journaliste avait succombé à un accident à bord et qu’il aurait jeté son corps à la mer.

On ne connaît toujours pas les causes de la mort de Kim Wall, mais les soupçons qui pèsent sur le créateur du sous-marin sont lourds. Le parquet danois a annoncé jeudi son intention de demander la requalification en « meurtre » des poursuites engagées contre le suspect Peter Madsen, après la découverte du tronc mutilé de la journaliste Kim Wall, disparue à bord de son sous-marin

« Après la découverte du corps [démembré de Kim Wall], nous allons demander son maintien en détention pour meurtre », a indiqué à l’AFP le procureur spécial de la police de Copenhague, Jakob Buch-Jepsen.

>> A lire aussi : Journaliste tuée au Danemark: Qui est Peter Madsen, l’étrange propriétaire du sous-marin

Le suspect nie l'avoir tuée

Peter Madsen, le concepteur de sous-marins accusé d'avoir causé la mort de la journaliste suédoise Kim Wall, nie l'avoir tuée et avoir mutilé son cadavre, après la découverte de son tronc amputé, rapporte vendredi la police danoise.

«Le suspect nie l'homicide et l'atteinte à l'intégrité d'un cadavre», a annoncé la police dans un communiqué vendredi, publié après un nouvel interrogatoire avec Peter Madsen, 46 ans.

Requalifier les chefs de poursuite

Peter Madsen a été inculpé le 12 août d'« homicide involontaire par négligence » et écroué. Il clame son innocence, affirmant que la journaliste avait été victime d’un accident mortel à bord de son sous-marin et qu’il avait jeté son corps à la mer. Le parquet a jusqu’au 5 septembre pour demander une requalification des chefs de poursuite, date de la prochaine comparution de Peter Madsen devant un juge.

Kim Wall, une journaliste indépendante suédoise de 30 ans, a disparu le 10 août au soir dans le détroit de l’Öresund, entre Danemark et Suède, alors qu’elle effectuait un reportage sur le submersible privé UC3 Nautilus et son concepteur, Peter Madsen.

soupçonné d’avoir intentionnellement sabordé son sous-marin

Ce dernier a été secouru le 11 août par un plaisancier avant le naufrage de son bâtiment, qu’il est soupçonné d’avoir intentionnellement sabordé. Après d’intenses recherches en mer,le tronc lesté de Kim Wall, dont les membres et la tête ont été délibérément sectionnés, a été découvert lundi en baie de Køge, non loin de la capitale danoise, par un cycliste. L’autopsie n’a pas permis d’établir les causes de la mort.