Journaliste tuée au Danemark: L’accusation veut poursuivre l’inventeur pour «meurtre»

FAITS DIVERS L'inventeur a délibérément découpé le corps de la journaliste avant de le jeter à l'eau...

A.B. avec AFP

— 

Peter Madsen, inventeur et propriétaire du sous-marin privé le Nautilus, est soupçonné d'avoir tué une journaliste qui réalisait un reportage sur lui.
Peter Madsen, inventeur et propriétaire du sous-marin privé le Nautilus, est soupçonné d'avoir tué une journaliste qui réalisait un reportage sur lui. — Bax Lindhardt / Scanpix Denmark / AFP

Le parquet danois a annoncé jeudi son intention de demander la requalification en « meurtre » des poursuites engagées contre l’inventeur Peter Madsen après la découverte du tronc mutilé de la journaliste Kim Wall, disparue à bord de son sous-marin.

Maintien en détention pour meurtre

« Après la découverte du corps [démembré de Kim Wall], nous allons demander son maintien en détention pour meurtre », a indiqué le procureur spécial de la police de Copenhague, Jakob Buch-Jepsen, au sujet de Peter Madsen, actuellement écroué pour « homicide involontaire par négligence ».

Peter Madsen avait dans un premier temps affirmé avoir débarqué vivante la journaliste sur la pointe de l’île de Refshaleøen, à Copenhague, dans la soirée du 10 août. Il s’est ensuite ravisé en garde à vue, expliquant que Kim Wall avait succombé à un accident et qu’il avait jeté son corps à la mer dans la baie de Køge. Une nouvelle version qui n’avait pas convaincu les enquêteurs, qui ont retrouvé lundi dans la baie le buste mutilé de la jeune femme.