Des restes humains localisés par les plongeurs dans le navire de guerre américain

ACCIDENT Les plongeurs ont pu localiser des restes humains dans les compartiments inondés lors de leurs recherches ce mardi...

A.B. avec AFP

— 

Les plongeurs qui recherchent les dix marins américains portés disparus dans la collision entre un destroyer de l'US Navy et un pétrolier le 21 août au large de Singapour ont retrouvé des restes humains.
Les plongeurs qui recherchent les dix marins américains portés disparus dans la collision entre un destroyer de l'US Navy et un pétrolier le 21 août au large de Singapour ont retrouvé des restes humains. — Wong Maye-E/AP/SIPA

Les plongeurs, qui recherchent les dix marins américains portés disparus dans la collision entre un destroyer de l’US Navy et un pétrolier lundi au large de Singapour, ont retrouvé des restes humains, a indiqué mardi le commandant de la Flotte américaine du Pacifique.

« Les plongeurs ont pu localiser des restes (humains) dans les compartiments inondés lors de leurs recherches mardi », a déclaré l’amiral Scott Swift aux journalistes, faisant référence aux compartiments du navire américain envahis par les eaux après la collision.

Les autorités de Malaisie, un des trois pays participant à ces recherches, ont également trouvé un corps, transféré pour identification à la Marine américaine, a-t-il ajouté.

>> A lire aussi: Collision entre un destroyer américain et un pétrolier: Comment est-ce possible?

Une série d’accidents

Le destroyer lance-missiles USS John S. McCain est entré en collision lundi à 05H24 avec un pétrolier battant pavillon du Liberia dans le détroit de Singapour, près du détroit de Malacca. Il faisait route vers la cité-Etat pour une halte de routine. Le chef des opérations de la marine américaine, l’amiral John Ridcharson, a « ordonné une pause opérationnelle de toutes nos flottes dans le monde entier ». L’amiral n’a pas exclu que la collision ait pu être provoquée par un facteur extérieur ou une cyberattaque, tout en soulignant qu’il ne voulait pas préjuger des résultats de l’enquête.

Il s'agit du deuxième accident du même type en deux mois impliquant un navire de guerre américain. En juin, l'USS Fitzgerald était entré en collision près du Japon avec un cargo battant pavillon philippin. Sept marins américains avaient alors trouvé la mort. L’US Navy a ainsi annoncé lundi une vaste enquête à l’échelle de sa flotte après une série d’accidents. Les procédures seront « réévaluées de manière exhaustive », a ajouté l’amiral Richardson. « C’est la seconde collision en trois mois et le dernier en date d’une série d’incidents dans le Pacifique. Cette tendance exige une action plus vigoureuse ». Le secrétaire à la Défense Jim Mattis a promis une « enquête approfondie sur tous les accidents, les incidents en mer », afin d'«  examiner tous les facteurs », pas uniquement les facteurs « immédiats ».

L'US Navy a par ailleurs mis en place une cellule d'accompagnement des familles des victimes.