L'Iran menace de produire de l'uranium hautement enrichi si les Etats-Unis quittent l'accord nucléaire

MONDE Le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique a indiqué qu'il ne souhaitait pas en arriver là...

20 Minutes avec AFP

— 

Le président iranien Hassan Rohani  lors d'une conférence de presse au Kremlin à Moscou, le 28 mars 2017.
Le président iranien Hassan Rohani lors d'une conférence de presse au Kremlin à Moscou, le 28 mars 2017. — SERGEI KARPUKHIN / POOL / AFP

L’Iran pourrait reprendre sa production d’uranium hautement enrichi si les Etats-Unis quittaient l’accord nucléaire, a averti ce mardi le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA).

« Si nous prenons la décision, nous pouvons commencer dans cinq jours un enrichissement de 20 % (dans la centrale nucléaire de) Fordo », a affirmé Ali Akbar Salehi à la télévision d’Etat Irib, soulignant que l’Iran ne voudrait « bien entendu pas que cela arrive ».

Des sanctions financières imposées par les Etats-Unis

Conclu en juillet 2015, cet accord prévoit que l’Iran limite son programme nucléaire à des usages civils en échange de la levée progressive des sanctions internationales. Mais l’administration américaine du président Donald Trump, hostile à cet accord conclu par son prédécesseur Barack Obama, a imposé une série de sanctions juridiques et financières à l’Iran, non liées aux activités nucléaires.