VIDEO. Attentats en Catalogne: La voiture impliquée dans l'attentat de Cambrils flashée en Essonne

TERRORISME La voiture a foncé dans la foule à Cambrils jeudi dans la nuit, quelques heures après l'attentat de Barcelone...

O. G.

— 

La voiture qui a foncé sur des passants à Cambrils jeudi soir, aurait été flashée en France, quelques jours auparavant.
La voiture qui a foncé sur des passants à Cambrils jeudi soir, aurait été flashée en France, quelques jours auparavant. — LLUIS GENE / AFP

Un parcours qui passe par la France. La voiture de la marque Audi, qui a servi de voiture-bélier dans les rues de Cambrils jeudi dernier avait été flashée en Essonne il y a une semaine, révèle BFMTV ce lundi. Ce qui confirme une information du Parisien, qui dévoilait dimanche que la voiture qui a servi pour l’attentat de Cambrils, avait été repérée en France.

>> A lire aussi : Attentats en Catalogne: Ripoll, la ville d'origine de plusieurs djihadistes abattus ou arrêtés

L’attentat de Cambrils

Jeudi dernier, peu après minuit, une Audi A3 fonce sur la promenade du bord de mer de Cambrils. Bilan : une femme tuée et six personnes, dont un policier, blessées.

L’Audi est arrêtée par un barrage de la police catalane, les Mossos d’Esquadra, qui abattent ses cinq occupants, des « terroristes présumés » portant de fausses ceintures d’explosifs, une hache et des couteaux avec lesquels ils ont blessé une personne au visage.

Une cellule de 12 personnes

Les auteurs des deux attentats, revendiqués par Daesh constituent une cellule djihadiste de 12 personnes. Ils s’apprêtaient à commettre « un ou plusieurs attentats » de « manière imminente », quand un raté a entraîné la déflagration qui a détruit la maison où ils préparaient les attaques à Alcanar, à 200 km au sud-ouest de Barcelone, selon le chef de la police catalane Josep Lluis Trapero.

>> A lire aussi : VIDEO. Imam recherché, conducteur identifié... Où en est l'enquête sur les attentats de Barcelone et Cambrils?