Danemark: La journaliste suédoise portée disparue est en fait morte à bord du sous-marin

ENQUETE Les autorités danoises ont fait la lumière sur l’énigmatique disparition d’une journaliste à bord d’un sous-marin…

20 Minutes avec AFP

— 

La police à bord du Nautilus, un sous-marin construit par un amateur. Une journaliste suédoise est morte à bord de ce sous-marin mi-août 2017.
La police à bord du Nautilus, un sous-marin construit par un amateur. Une journaliste suédoise est morte à bord de ce sous-marin mi-août 2017. — Flindt Mogens/AP/SIPA

Point final dans le mystère de la disparition d’une journaliste… La reporter suédoise Kim Wall, portée disparue depuis le 11 août, est morte accidentellement à bord du sous-marin de l’inventeur Peter Madsen, qui l’a ensuite jetée à l’eau, ont annoncé ce lundi les autorités danoises.

Peter Madsen, accusé d’homicide involontaire par négligence, « a déclaré à la police et au tribunal qu’il y a eu un accident à bord du sous-marin, qui a conduit à la mort de Kim Wall, qu’il l’a ensuite jetée à la mer dans un lieu encore indéfini dans la baie de Køge », au sud de Copenhague, a indiqué la police dans un communiqué.

Un accident à bord du sous-marin

Le sous-marin artisanal danois qui a fait naufrage la semaine dernière a été délibérément coulé, a expliqué la police de Copenhague, qui restait jusqu’ici sans nouvelles de la journaliste suédoise vue à son bord. « Les examens confirment que le naufrage du sous-marin est la conséquence supposée d’un acte délibéré », écrivent les autorités dans un communiqué.

La défense danoise avait annoncé chercher le sous-marin Nautilus, le plus grand submersible artisanal du monde (18 m) au moment de son lancement il y neuf ans, lequel avait disparu la veille au soir dans le détroit d’Öresund entre Danemark et Suède, avec deux personnes à son bord. Elle avait ensuite retrouvé sa trace à une cinquantaine de kilomètres de la capitale danoise. Le bâtiment avait soudainement coulé peu avant midi.

Son propriétaire, Peter Madsen, 46 ans, avait été secouru peu avant mais il n’y avait aucune trace de la journaliste, qui selon les médias locaux travaillait à un portrait de l’inventeur.