Asie du Sud: Au moins 700 morts dans les inondations

INTEMPERIES Plusieurs millions de personnes sont affectées par les glissements de terrain et les inondations provoqués par la mousson…

A.B. avec AFP

— 

Au moins 700 personnes ont péri dans les inondations liées à la mousson annuelle en Inde, au Népal et au Bangladesh.
Au moins 700 personnes ont péri dans les inondations liées à la mousson annuelle en Inde, au Népal et au Bangladesh. — Biju BORO / AFP

Au moins 700 personnes ont péri dans les inondations liées à la mousson annuelle en Inde, au Népal et au Bangladesh et plus d’un million ont dû fuir la montée des eaux, ont annoncé les autorités dimanche.

Une nouvelle série d’inondations et de glissements de terrain frappe le sous-continent depuis la deuxième semaine d’août, au moment où la mousson fait sentir ses effets sur les parties nord et est de la région.

Les pires inondations dans la zone depuis 2008

Un précédent bilan diffusé samedi faisait état de 600 morts, mais dimanche, les autorités indiennes et bangladaises ont recensé une centaine de morts supplémentaires dans leurs pays respectifs.

Dans l’Etat indien du Bihar (est), 53 corps sans vie ont été découverts alors que le niveau de l’eau commence tout juste à baisser, a indiqué Anirudh Kumar, un haut responsable des services de secours de l’Etat. « Le nombre total de personnes tuées est de 205 » dans le Bihar, a dit Anirudh Kumar.

Dans le Bihar, quelque 400.000 personnes étaient abritées dans des camps de secours, dix millions de personnes au total ayant été touchées par les pires inondations dans la zone depuis 2008. Environ 10.000 secouristes et soldats sont à pied d’œuvre pour venir en aide aux populations affectées.

Des millions de personnes affectées par les inondations

Dans l’Etat voisin d’Uttar Pradesh, 69 morts ont été recensées et deux millions de personnes sont affectées par les inondations. Le Bihar et l’Uttar Pradesh sont tous deux limitrophes du Népal, lui-même frappé par des inondations qui ont tué 135 personnes. Dans ce pays, au moins 20 % des 28 millions d’habitants sont affectés par ces inondations, les pires depuis 15 ans, selon les Nations unies.

Plus à l’est en Inde, au moins 122 personnes ont péri dans les Etats d’Assam et du Bengale-Occidental.

Au moins 115 personnes sont mortes au Bangladesh voisin où près de six millions de personnes sont affectées par les inondations, selon Shamim Naznin, chef du centre de crise du département de gestion des catastrophes.

Chaque année, des centaines de personnes meurent dans les glissements de terrain et les inondations provoqués par la mousson, qui frappe début juin le sud de l’Inde et balaie l’Asie du sud durant quatre mois.