Attentats en Catalogne: Un Australien de 7 ans a disparu pendant l'attaque, sa mère hospitalisée

TERRORISME Un van a percuté la foule sur les Ramblas, l'avenue la plus touristique de Barcelone (Espagne), jeudi 17 août, faisant 13 morts et une centaine de blessés... 

O. G.

— 

Vendredi 18 août 2017, les bougies, petits mots, peluches et fleurs sont déposées par les passants sur les Ramblas après l'attentat de Barcelone.
Vendredi 18 août 2017, les bougies, petits mots, peluches et fleurs sont déposées par les passants sur les Ramblas après l'attentat de Barcelone. — AFP

Quand les vacances se transforment en cauchemar. Un enfant de sept ans, originaire d’Australie aurait disparu pendant l’attentat sur les Ramblas à Barcelone jeudi.

Selon le Daily Mail, Julian Cadman, qui visitait la capitale catalane pendant ses vacances avec sa mère, se trouvait sur l’avenue touristique au moment où la camionnette a foncé dans la foule, faisant selon un dernier bilan, treize morts et une centaine de blessés.

Mère et fils s’étaient rendus en Espagne pour le mariage d’une nièce, mais auraient été séparés au moment de l’attentat, selon ABC.

La mère est hospitalisée

La mère de Julian fait partie des blessés graves et se trouve à l’hôpital. Le père de l’enfant, resté en Australie, a immédiatement pris un vol pour Barcelone afin de partir à la recherche de son enfant disparu.

>> A lire aussi : Attentats en Catalogne: Treize ans après Madrid, l'Espagne à nouveau touchée par le terrorisme

Le père en chemin pour Barcelone

Le patron du père, Scott, a précisé à 2GB que son employé avait vécu un vrai cauchemar, découvrant à 6 heures ce vendredi les informations sur l’attentat à Barcelone. Et qu’après avoir essayé sans succès de joindre son épouse, il a appris vers 8h30 qu’elle était hospitalisée dans un état grave. « Il est dans un vol pour l’Espagne en ce moment même, ignorant si son fils est vivant ou mort », a expliqué Scott.

Cinq Australiens blessés

Quatre autres Australiens ont été blessés dans l’attaque sur les Ramblas, dont deux hommes touchés par la camionnette, a confirmé la ministre des Affaires étrangères, Julie Bishop.