Attentats en Catalogne: Après Barcelone, six civils et un policier blessé dans une autre attaque à Cambrils…

TERRORISME Revivez les événements de la soirée par ici...

A.B et M.A

— 

Les forces de sécurité et les services de secours sont présents place de la Catalogne, à Barcelone, où une fourgonnette a percuté la foule le 17 août 2017.
Les forces de sécurité et les services de secours sont présents place de la Catalogne, à Barcelone, où une fourgonnette a percuté la foule le 17 août 2017. — Josep LAGO / AFP

L’ESSENTIEL

  • Une fourgonnette a foncé dans la foule jeudi après-midi sur Les Ramblas, une avenue touristique très fréquentée de la ville.
  • La bilan provisoire est de 13 morts et d'une centaine de blessées.
  • La police confirme le caractère terroriste de l'attaque.
  • Les autorités ont interpellé deux hommes. 

A lire aussi : 

>> A lire aussi : Attentat à Barcelone: La «tristesse» des responsables politiques et des artistes, d'Emmanuel Macron à Antonio Banderas

>> A lire aussi : Attentat à Barcelone: Sur Twitter, des images de chats pour «ne pas donner d'information aux terroristes»

>> A lire aussi : VIDEO. Attentat à Barcelone: Un véhicule lancé dans la foule comme arme de terreur, les précédents en Europe

 

5h: Ce live est désormais terminé

4h15: Les attaques de Barcelone, Alcanar et Cambrils seraient liées

C'est qu'indique la police : «Nous travaillons sur l'hypothèse d'un lien entre les terroristes abattus et ceux de Barcelone et Alcanar».

 

4h : Un cinquième suspect terroriste abattu à Cambrils

La police annonce qu'un cinquième suspect blessé est finalement décédé.

 

3h39 : Six civils et un policier blessés dans un attentat au sud de Barcelone 

Six civils et un policier ont été blessés tôt vendredi quand une voiture a foncé dans la foule dans la station balnéaire de Cambrils, à 120 km au sud de Barcelone, avant d'être arrêtée par les tirs de la police, ont indiqué les autorités.

La police avait auparavant annoncé avoir abattu «quatre terroristes présumés» et blessé un cinquième à Cambrils, quelques heures après l'attaque dans la capitale catalane qui a fait 13 morts. Elle cherche à déterminer si les deux affaires sont liées.

2h13 : La police abat «quatre terroristes présumés» au sud de Barcelone

La police a annoncé que «quatre terroristes présumés» avaient été abattus dans la nuit de jeudi à ce vendredi à Cambrils, à 120 km au sud-ouest de Barcelone, quelques heures après une attaque dans la capitale catalane ayant fait 13 morts.

«Quatre terroristes présumés abattus à Cambrils et un cinquième blessé», a annoncé la police, sans préciser s'ils étaient liés ou non à l'attentat à la camionnette bélier dans la deuxième ville d'Espagne.

 

1h46: Opération en cours pour déjouer un «attentat terroriste possible» au sud de Barcelone

La police régionale de Catalogne a annoncé ce vendredi qu'une opération était en cours pour déjouer un «possible attentat terroriste» à Cambrils, station balnéaire à 120 km au sud-ouest de Barcelone où un attentat jihadiste a fait 13 morts.

1h25 : Au moins 18 nationalités parmi les victimes

Les nationalités confirmées vers 1h locale ce vendredi (23h00 GMT jeudi), sans indication du nombre de ressortissants concernés ni de leur état, étaient les suivantes: française, allemande, espagnole, néerlandaise, argentine, vénézuélienne, belge, australienne, hongroise, péruvienne, irlandaise, grecque, cubaine, macédonienne, chinoise, italienne, roumaine et algérienne.

23h27 : Une explosion dans un immeuble qui a eu lieu hier en lien avec l’attentat

Selon la police catalane, une explosion qui a eu lieu hier dans un immeuble de la commune d’Alcanar (Espagne), et qui a fait deux morts, serait en lien avec l’attentat de ce jeudi. L’explosion serait due à une importante concentration de gaz dans un appartement.

23h26 : Le conducteur de la fourgonnette toujours en fuite, selon les autorités

Selon la police catalane, les deux suspects interpellés sont un Espagnol et un Marocain. Le conducteur de la fourgonnette serait toujours en fuite.

23h09 : Deux suspects arrêtés, la police ne sait pas si l’un d’eux est le conducteur de la fourgonnette

Les autorités ont confirmé l’arrestation de deux suspects en lien avec l’attentat sur les Ramblas. Cependant, ils ne peuvent pas encore dire si l’un des deux était le conducteur de la fourgonnette.

 

23h07 : Une explosion qui a eu lieu la nuit dernière à Alcanar est liée à l’attaque terroriste de Barcelone

Une explosion a retenti la nuit dernière dans la ville d’Alcanar (Espagne). Selon les autorités, cette explosion serait liée à l’attaque d’aujourd’hui.

 

22h53 : Le bilan des victimes s’alourdit à 13 morts et plus d’une centaine de blessés

Le gouvernement catalan a publié sur son site un bilan officiel, mais pas définitif, des victimes de l’attentat : 13 personnes décédées, 15 blessés très graves, 23 blessés graves et 42 blessés légers. Ainsi, on dénombre plus d’une centaine de blessés.

 

22h51 : Les clubs de la Liga observeront une minute de silence

Une minute de silence sera observée avant le début des matches de la première journée de la Liga, vendredi, en hommage aux victimes de l’attentat perpétré jeudi à Barcelone.

Tous les clubs de la ligue de première et seconde divisions « rendront hommage aux victimes et à leurs proches », selon un communiqué des instances professionnelles. Auparavant, le FC Barcelone avait annoncé que ses joueurs porteront « un brassard noir lors de toutes les rencontres » programmées en fin de semaine.

22h39: Comment éviter les images choquantes sur les réseaux sociaux? 

>> On vous explique comment éviter les contenus choquants

 

22h34 : La police demande aux internautes de ne pas diffuser de photos de l’opération policière

Les autorités ont demandé à la population de ne pas publier de photographies de l’opération policière ou d’images pouvant heurter la sensibilité, mais surtout de ne pas diffuser de fausses rumeurs.

22h22: Le gouvernement autonome de Catalogne décrète trois jours de deuil national

22h15 : Trump cautionne des méthodes expéditives contre le « terrorisme islamiste radical »

Donald Trump a cautionné jeudi des méthodes expéditives pour faire pièce « au terrorisme islamiste radical », en se référant à une légende urbaine de l’occupation américaine des Philippines.

Après avoir condamné l’attentat de Barcelone et offert l’aide des Etats-Unis, le président a conseillé dans un second tweet, « d’étudier ce que le général Pershing des Etats-Unis faisait aux terroristes quand il les attrapait ». « Et il n’y a plus eu de terrorisme islamiste radical pendant 35 ans ! », affirme Donald Trump dans son tweet.

 

Le président fait allusion à des actes prêtés au général John Pershing en 1908, alors qu’il était gouverneur à Moro, une province musulmane des Philippines en proie à une insurrection. Deux sites réputés de fact checking, Snopes et Politifact dénoncent comme une légende urbaine l’anecdote que Donald Trump avait déjà évoquée au cours d’une réunion électorale en Caroline du Sud en févirer 2016. Il avait alors affirmé « que pendant 25 ans il n’y a plus eu de problème ».

22h09 : Mahmoud Abbas adresse ses condoléances aux victimes

Le chef de l’Autorité palestinienne a adressé ses pensées et ses condoléances aux victimes de l’attentat de Barcelone.

21h57: Une minute de silence prévue demain à midi à Barcelone

Une minute de silence sera tenue ce vendredi à midi à Barcelone en hommage aux victimes, a annoncé la maire de la ville, Ada Calau.

21h56: La Tour Eiffel éteinte ce jeudi soir en hommage aux victimes

 

21h55 : Deux policiers renversés à la sortie de Barcelone

Deux policiers ont été renversés jeudi dans la soirée par un véhicule lors d’un contrôle à la sortie de Barcelone, a indiqué la police régionale de Catalogne, sans que l’on sache si l’incident était lié à l’attentat qui a frappé la ville. « Leur vie n’est pas en danger », a déclaré une porte-parole des Mossos d’Esquadra, ajoutant que des agents avaient tiré en direction du véhicule pour tenter de l’arrêter.

Le véhicule a ensuite été localisé à Sant Just Desvern, commune voisine de Barcelone, et un dispositif de déminage activé, a-t-elle précisé, ajoutant que les policiers ne savaient pas si le conducteur se trouvait dans le véhicule ni s’il contenait des explosifs. Les forces de l’ordre effectuaient des contrôles aux sorties de la ville.

21h52 : Netanyahou appelle le monde « civilisé » à s’unir contre le « terrorisme »

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a appelé jeudi soir le « monde civilisé à lutter contre le terrorisme » après l’attentat qui a fait au moins 13 morts à Barcelone.

« Israël condamne fermement l’attentat terroriste à Barcelone », a-t-il affirmé dans un communiqué de son bureau.

« Nous avons vu de nouveau ce soir que le terrorisme frappe partout. Le monde civilisé doit le combattre ensemble pour le vaincre », a souligné le communiqué.

21​h38 : Le président de la Catalogne adresse ses pensées aux victimes

« Nos pensées vont aux victimes de l’horrible attaque à Barcelone. La peur ne prendra pas le pas sur notre société et nos valeurs. La liberté l’emportera », a tweeté Carles Puigdemont, le président de la Catalogne.

21h36 : L’organisation Etat Islamique (EI) revendique l’attaque

L’EI a revendiqué jeudi soir l’attentat de Barcelone. Une revendication faite via son canal de communication, l’agence de propagande Amaq : « Les auteurs de l’attaque sont des soldats de l’Etat islamique ».

21h19: 13 morts, plus de 50 blessés dont 15 graves

Le dernier bilan provisoire de l'attentat fait état de 13 morts et plus de 50 blessés dont 15 graves, a indiqué jeudi soir le gouvernement autonome de Catalogne.

21h18 : Barack et Michelle Obama adressent leurs pensées aux victimes

« Michelle and moi adressons nos pensées aux victimes de Barcelone et à leurs familles. Nous les Americains serons toujours aux côtés de nos amis espagnols », a tweeté Barack Obama.

21h16 : Un deuxième suspect interpellé

« Notre ministre de l’Intérieur continuera à donner des informations concernant l’attaque et l’enquête. Pour l’heure, deux personnes ont été arrêtées », a indiqué le gouvernement catalan sur Twitter.

 

21h15: Un suspect identifié

Un suspect arrêté après l'attaque à la camionnette qui a fait au moins 13 morts et 50 blessés à Barcelone jeudi a identifié, selon le principal syndicat de police espagnol.

Il s'agit de Driss Oukabir, a affirmé un porte-parole du Syndicat unifié de policiers (SUP).

Un homme portant ce nom avait posté sur sa page Facebook, consultée par l'AFP avant qu'elle ne devienne inaccessible vers 21h00 (19h00 GMT), des photos le montrant sur la plage, d'autres devant un miroir, et une image du drapeau berbère, peuple présent notamment au Maroc et en Algérie.

21h07 : Neymar adresse ses pensées aux victimes

« Que Dieu réconforte toutes les familles. Je t’aime Barcelone », a tweeté l’ancien attaquant du FC Barcelone.

 

21h05: François Hollande témoigne sa solidarité aux victimes de Barcelone

 

21h04 : Le pape fait part de sa « grande préoccupation »

Le pape François a fait part jeudi de sa « grande préoccupation » et de sa proximité avec le peuple espagnol après l’attentat qui a fait au moins 13 morts à Barcelone.

« Le Saint-Père a appris avec une grande préoccupation ce qui est en train de se passer à Barcelone », a annoncé dans un communiqué le porte-parole du Vatican, Greg Burk.

« Le pape prie pour les victimes de cet attentat et désire exprimer sa proximité avec tout le peuple espagnol, en particulier les blessés et les familles des victimes », a-t-il ajouté.

20h59: Un cabinet de crise a été convoqué pour gérer les suites de l'attentat

 

20h53 : Jean-Luc Melenchon dénonce un « ignoble assassinat perpétré par des lâches »

 

20h51 : Benoît Hamon adresse ses « pensées émues aux victimes »

 

20h49: Un Belge figure parmi les victimes, selon le ministère des Affaires étrangères belges

 

20h48: Un homme aurait été abattu par la police

Selon El Mundo, un homme qui tentait d'échapper à un contrôle policier aurait été tué par les forces de l'ordre, à moins de 10 kilomètres du centre-ville de Barcelone. Selon la police, il conduisait une Ford blanche

 

20h42 : Le roi d’Espagne : « Ce sont des assassins »

« Ce sont des assassins, simplement des criminels qui ne vont pas nous terroriser. Toute l’Espagne est Barcelone. Les Ramblas seront à nouveau à tous », a tweeté le Palais Royal.

 

20h39 : Mariano Rajoy : « Les terroristes ne vaincront jamais un peuple uni qui aime la liberté de la barbarie. Toute l’Espagne est avec les victimes et leurs familles »

 

20h34: Le PSG témoigne sa solidarité aux victimes de Barcelone

 

20h32: Najat Vallaud-Belkacem adresse ses pensées aux victimes

 

20h31 : Le porte-parole de Merkel dénonce « une attaque révoltante »

Le porte-parole de la chancelière allemande Angela Merkel a dénoncé jeudi soir l’attaque « révoltante » commise à Barcelone (Espagne), qui a fait 13 morts et plus de 50 blessés selon le gouvernement régional.

« Nous pensons avec une profonde tristesse aux victimes de l’attaque révoltante de Barcelone - avec solidarité et amitié aux côtés des Espagnols », a déclaré Steffen Seibert sur son compte Twitter.

 

20h26: Le gouvernement autonome catalan confirme un bilan faisant état de 13 morts et plus de 50 blessés

20h23 : Theresa May : « Le Royaume-Uni est solidaire de l’Espagne contre le terrorisme »

Le Royaume-Uni, frappé par plusieurs attentats au cours des derniers mois, est « solidaire de l’Espagne contre le terrorisme », a réagi la Première ministre britannique après l’attaque de Barcelone.

« Mes pensées vont aux victimes de la terrible attaque survenue aujourd’hui à Barcelone et aux services d’urgence (…). Le Royaume-Uni est solidaire de l’Espagne contre le terrorisme », a déclaré Theresa May.

20h14: « J’ai vu une foule en panique, je me suis mis à courir pour me réfugier dans un bar »

>> Lire le témoignage d'un Français présent sur place

20h12: Ce que l'on sait de l'attaque

Une camionnette a percuté la foule sur les Ramblas, l'avenue la plus touristiques de Barcelone, ce jeudi 17 août, faisant au moins 13 mort et 50 blessés.

>> Lire notre article par ici

 

20h10 : Un homme arrêté

La police régionale de Catalogne (nord-est de l’Espagne) a annoncé avoir arrêté un homme après qu’une camionnette a foncé dans la foule sur l’avenue la plus touristique de Barcelone jeudi.

« Nous avons arrêté un homme et nous traitons cela comme une attaque terroriste », annoncent les Mossos d’Esquadra sur Twitter, ajoutant qu’il n’y avait « aucune personne retranchée dans un bar du centre de Barcelone », contrairement à ce qu’avaient avancé plus tôt des sources policières.

 

20h05 : Le ministère des Affaires étrangères met en place une cellule de crise

 

20h01 : Donald Trump témoigne sa solidarité avec les victimes

« Les Etats-Unis condamnent l’attaque terroriste de Barcelone et feront tout ce qui est nécessaire pour aider. Soyez résistants et forts, on vous aime ! », a tweeté le président américain.

 

19h57: L'accès aux Ramblas est fermé

 

19h55 : Emmanuel Macron adresse ses pensées aux victimes

 

19h54: Jean-Yves Le Drian exprime sa solidarité avec les victimes de Barcelone

 

19h44: Nicolas Dupont-Aignan se laisse aller sur Twitter

 

19h43: Manuel Valls adresse ses pensées aux victimes

 

19h42: Les services d'urgences demandent à tout le monde d'éviter le centre de Barcelone

 

19h39: Réunion d'urgence des autorités nationales et locales avec la police

Des représentants de l'Etat, du gouvernement de Catalogne et de la municipalité de Barcelone assistent en ce moment même à une réunion d'urgence aux côtés de la direction de la police.

 

19h34 : Washington propose son assistance

Le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a assuré que les Etats-Unis étaient « prêts à assister » les autorités espagnoles après l’attentat qui a frappé jeudi Barcelone.

« Les terroristes à travers le monde doivent savoir que les Etats-Unis et leurs alliés sont déterminés à les trouver et les traduire en justice », a-t-il dit lors d’une conférence de presse avec son homologue japonais Taro Kono et les ministres de la Défense des deux pays.

 

19h32 : Le président du parlement européen témoigne sa solidarité aux victimes

« Mon cœur est avec les victimes de l’attentat de Barcelone et à leurs familles. Tout mon soutien aux autorités. L’union européenne est unie dans la défense de la paix », a tweeté Antonio Tajani, le président du parlement européen.

 

19h27 : Les taxis barcelonais offrent gratuitement leurs services pour évacuer les personnes restées dans le centre de Barcelone

 

19h25: La police nationale espagnole met en place un numéro d'information

 

19h23 : Le maire de New York adresse ses pensées aux victimes

« Toutes nos pensées vont aux victimes de Barcelone », a tweeté Bill de Blasio.

 

19h19: Les hôpitaux de Barcelone appellent aux dons de sang

 

19h15: Une seconde fourgonnette localisée par les forces de l'ordre

Les forces de l'ordre ont localisé une deuxième fourgonnette qui pourrait être impliquée dans l'attentat. Le véhicule a été retrouvé à Vic, dans l'agglomération de Barcelone, rapporte l'agence de presse espagnole EFE.

 

19h11: Un mort et 32 blessés, selon les autorités espagnoles

La police de Catalogne fait état d'un mort et 32 blessés dont 10 graves, selon un bilan provisoire.

19h05 : El Pais diffuse les enregistrements de la police réalisés quelques minutes après l’attentat

Le quotidien espagnol a eu accès aux conversations échangées par la police quelques minutes après l’attentat. Des enregistrements dans lesquels figure la description du suspect activement recherché par les forces de l’ordre : un homme blanc de 1,70 mètre vêtu d’une chemise rayée bleue et blanche.

 

19h01 : Sur Twitter, des images de chats avec le hashtag #barcelona pour « ne pas donner d’infos aux terroristes » et contrer les images macabres

 

18h58 : Melania Trump adresse ses « pensées et prières » aux victimes de Barcelone

La First Lady a témoigné sa solidarité aux victimes de Barcelone dans un message posté sur Twitter : « Pensées et prières pour Barcelone ».

 

18h57: Les services d'urgences espagnols appellent les personnes sur place à rassurer leurs proches via les réseaux sociaux

Il s'agit là de ne pas encombrer les lignes téléphoniques.

18h56: L'attaque aurait fait au moins 13 victimes

Le quotidien El Pais fait état d'au moins 13 victime, selon un dernier bilan provisoire que n'ont pas encore confirmé les autorités locales.

18h55 : Melania Trump adresse ses « pensées et prières » aux victimes de Barcelone

La First Lady a témoigné sa solidarité aux victimes de Barcelone dans un message posté sur Twitter : « Pensées et prières pour Barcelone ».

 

18h51 : La police espagnole recherche activement une deuxième fourgonnette

Selon le quotidien espagnol El Pais, la guardia civil recherche activement une deuxième fourgonnette, un modèle Fiat de couleur blanche immatriculé 7082 JWD.

 

18h47 : « Solidarité avec le peuple espagnol », tweete Gérard Larcher

Le président du Sénat français a témoigné sa « solidarité » avec « le peuple espagnol victime du terrorisme ».

 

18h46 : Le FC Barcelone adresse un message de soutien aux victimes

« Avec le coeur lourd par l’attaque de la ville. Toute la force et l’amour pour les victimes et leurs familles, ainsi que pour les citoyens de Barcelone », a tweeté le club de foot catalan.

 

18h42: L'attaque en images

 

18h35: Activation du dispositif prévu en cas d'attentat

La police espagnole ne confirme pas le mobile de l'attaque mais a déclenché le dispositif prévu en cas d'attentat.

 

18h34: Un suspect retranché dans un bar

La police locale a confirmé qu'un suspect s'était retranché dans un bar du centre-ville.

 

18h33: Le Consulat de France en Espagne met en place un numéro d'urgence

 

18h32: Facebook active le safety check à Barcelone

 

18h28: Au moins deux morts dans l'attaque

Selon un dernier bilan provisoire, l'attaque à la fourgonnette aurait fait au moins deux vitimes. 

18h20: La police appelle à ne pas diffuser et partager de photos des victime de l'attaque

 

18h15 : Le chef du gouvernement catalan appelle à la prudence maximale

Carles Puigdemont, le chef du gouvernement catalan, a appelé sur Twitter les habitants à une « prudence maximale ».

 

18h11: Christian Estrosi apporte son soutien aux victimes de Barcelone

 

18h10: Anne Hidalgo dénonce un acte terroriste «odieux et lâche»

 

18h06: Deux hommes armés seraient retranchées dans un bar de la ville

Deux hommes armés se seraint retranchés dans un bar du centre de Barcelone, rapportent les journaux El Periodico et El Pais. El Periodico fait état de tirs dans le secteur du marché de La Boqueria, situé à deux pas des Ramblas.
Pour l'heure aucun élément ne permet de confirmer si les deux individus se trouvaient à bord de la camionnette qui a foncé sur la foule.

Selon El Pais, le conducteur du véhicule a pris la fuite à pied, après avoir percuté des dizaines de personnes avec son véhicule.

18h02 : Selon un bilan provisoire, l’attaque aurait fait un mort et une vingtaine de blessés

Selon les médias espagnols, une personne aurait perdu la vie dans l’attaque, qui a aussi une vingtaine de blessés, selon l'agence de presse espagnole EFE.

 

17h52 : « La priorité est de secourir les victimes », déclare Mariano Rajoy

« La priorité est de secourir les victimes et faciliter le travail des forces de sécurité », a tweeté le chef du gouvernement espagnol.

 

17h48 : Les autorités à la recherche du suspect

Selon la police, le conducteur du van serait parti à pied. Les policiers espagnols sont actuellement déployés pour retrouver le suspect qui a percuté la foule. L’individu recherché ferait 1,70 mètre et serait vêtu d’une chemise rayée bleue et blanche.

Un hélicpotère des forces de l'ordre survole le secteur.

 

17h46: La police confirme qu'il s'agit d'une attaque terroriste

La police locale a annoncé par des mégaphones que l'attaque était à caractère terroriste.

17h45: Mise en place d'un cordon de sécurité

Les autorités espagnoles ont mis en place un cordon de sécurité dans la zone de l'attaque. La police de Barcelone demande à la population d'éviter le secteur des Ramblas.

 

17h42: Fermeture des stations de métro et gares autour de la place de la Catalogne, totalement évacuée

 

17h40: Une camionnette a foncé sur la foule dans le centre-ville de Barcelone

Le véhicule a percuté de nombreux piétons et a fait plusieurs blessés. "Collision massive sur les Ramblas de Barcelone menée par une personne à bord d'une camionnette, plusieurs blessés", a indiqué le service de communication des Mossos d'Esquadra, la police catalane. La zone a été fermée par un cordon de sécurité et cinq ambulances et une vingtaine de police se trouvaient sur place.