Quand l'Australie refusait de vendre un casino à Trump à cause de ses «liens avec la mafia»

DONALD TRUMP Des documents confidentiels liés à une vente de casino australien qui a échoué pour Donald Trump en 1987 ont été déclassifiés…

L.C.

— 

Donald Trump avec sa fiancée Marla Maples au Plaza Hotel de New York, le 9 juillet 1991.
Donald Trump avec sa fiancée Marla Maples au Plaza Hotel de New York, le 9 juillet 1991. — EVY MAGES / AFP

Une histoire d’achat qui a capoté il y a 30 ans refait surface. Et pour cause : elle concerne le président des Etats-Unis, Donald Trump. Vivement critiqué pour ses réactions après les violences de Charlottesville, l’ancien homme d’affaires est au cœur de documents compromettants publiés ce mercredi par The Australian, un média australien appartenant au groupe de Rupert Murdoch.

Un avis très défavorable de la police australienne

Le journal révèle des informations jusqu’à présent confidentielles concernant une tentative d’achat d’un casino à Darling Harbourd, près de Sidney, par le magnat de l’immobilier Donald Trump, en partenariat avec l’entreprise de construction Kern. A l’époque, les autorités n’avaient pas choisi l’Américain pour cet achat, sans donner d’explications détaillées.

Des documents confidentiels qui viennent d’être déclassifiés en Autralie  ont pu être consultés et publiés par The Australian livrent plus de détails sur cette affaire. On y apprend que la police australienne jugeait les entreprises Trump et Kern comme « dangereuses » et leur offre d’achat « inacceptable », tout comme deux autres potentiels repreneurs du casino.

« Atlantic City [ville des Etats-Unis où Donald Trump détenait à l'époque un casino] est un exemple douteux et à notre avis, les liens de Trump avec la mafia  devraient exclure le consortium Kern/Trump », peut-on lire dans un rapport de la police. Ce consortium était par ailleurs jugé « non viable » d’un point de vue financier par la Canadian Imperial Bank of Commerce.

Les autorités australiennes ont finalement refusé la proposition de Donald Trump le 5 mai 1987. Aux Etats-Unis également, l'homme d'affaires qui détient de nombreux casinos a fait l'objet de soupçons de liens avec la pègre.