Etats-Unis: Trump «a remis la haine raciale à la mode», selon LeBron James

ETATS-UNIS Le président américain avait affirmé que les responsabilités des violences de Charlottesville doivent être recherchées « des deux côtés »...

20 Minutes avec AFP

— 

LeBron James, des Cleveland Cavaliers, le 17 mai 2016.
LeBron James, des Cleveland Cavaliers, le 17 mai 2016. — ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La polémique enfle aux Etats-Unis après les changements de discours de Donald Trump au sujet des violences de Charlottesville. La star du basket LeBron James l’a accusé mardi de remettre la haine raciale « à la mode », après les propos du président américain sur les responsabilités des violences de Charlottesville qui doivent selon lui être recherchées « des deux côtés ».

>> A lire aussi : Trump met de nouveau le feu aux poudres en affirmant que les torts étaient «des deux côtés»

« Il y a toujours eu de la haine raciale aux Etats-Unis. On le sait, mais Donald Trump l’a remise à la mode ! », a tweeté le joueur des Cleveland Cavaliers.

Quelques minutes auparavant, le président américain avait donné une conférence de presse au cours de laquelle il renvoyé dos à dos les membres de la droite raciste suprémaciste et les contre-manifestants. Les violences de Charlottesville ont causé la mort d’une personne samedi quand un sympathisant néo-nazi a, intentionnellement selon les témoins, percuté avec son véhicule des contre-manifestants.

LeBron James, un des tout meilleurs basketteurs de la planète, a l’habitude de s’engager politiquement. Durant l’élection américaine, il a apporté son soutien à Hillary Clinton. Il a ainsi notamment participé à l’un des meetings de la candidate démocrate dans l’Ohio, l’Etat dont il est originaire et dont il est devenu l’un des porte-drapeaux.