Chine: Le voyageur prend le bus avec les bras de son frère dans sa valise

FAITS-DIVERS L’homme ne devrait a priori pas être poursuivi…

20 Minutes avec AFP

— 

Un bus à Hangzhou en Chine (illustration).
Un bus à Hangzhou en Chine (illustration). — CHINE NOUVELLE/SIPA

Drôle de découverte pour des contrôleurs de la ville de Duyun, au sud-ouest de la Chine. Alors qu’ils vérifiaient les bagages de passagers s’apprêtant à prendre un bus, ils ont découvert une valise avec deux bras à l’intérieur. Le propriétaire du bagage a été immédiatement interpellé, et soupçonné de meurtre dans un premier temps.

Mais le suspect a livré une toute autre explication. Il a affirmé qu’il s’agissait des bras de son frère, qui avait dû subir une amputation à la suite d'une électrocution accidentelle. Or, la coutume chinoise veut qu’à la mort d’une personne, elle soit enterrée ou incinérée… avec tous ses membres. L’homme amputé avait donc chargé son frère de ramener les bras dans son village natal.

« Convoyeur de bras »

Après avoir vérifié sa version auprès de l’hôpital, la police a finalement décidé de relâcher le voyageur. Un responsable du commissariat local a expliqué  qu’il était fort improbable que ce « convoyeur de bras humains » soit visé par des poursuites judiciaires, mais qu’il pourrait encourir « une sanction administrative » --ce qui consiste habituellement en une amende.

Des autorisations peuvent ainsi être octroyées pour le transport d’organes et parties de corps humains -- mais celui-ci est d’ordinaire prohibé dans les transports publics « par souci d’hygiène », selon le personnel de la gare cité par le journal.