VIDEO. 11-Septembre: Une nouvelle victime identifiée, 16 ans après l'attentat

NEW YORK Plus de 40% des victimes n'ont pas encore été identifiées...

M.C.

— 

«Chaque nouvelle identification permet d’apporter des réponses aux familles»
«Chaque nouvelle identification permet d’apporter des réponses aux familles» — 20 minutes - Slideshow

C’est la 1.641e victime à être identifiée après l’attaque terroriste, qui aurait fait au total 2.753 morts. L’identité de cet homme, dont le nom n’a pas été rendu public à la demande de sa famille, a été établie près de 16 ans après l’attentat qui a endeuillé New York le 11 septembre 2001.

A ce jour, plus de 40 % des victimes de l’attaque du World Trade Center n’ont pas encore été identifiées, et les experts de la police scientifique et technique continuent à être mobilisés pour ce travail de longue haleine. La dernière identification formelle d’une victime remontait en effet à 2015.

« Apporter des réponses aux familles »

Pour les aider dans cette tâche, ils ont à leur disposition des techniques plus avancées qu’à l’époque de l’attentat pour extraire et tester l’ADN à partir des éléments dont ils disposent : principalement des fragments d’os des victimes.

« Ce travail est essentiel, déclare au New York Times le Dr. Barbara Sampson, médecin légiste en chef de la ville. Chaque nouvelle identification permet d’apporter des réponses aux familles affectées par une perte terrible. » Même si 1.112 restent à identifier, des certificats de décès ont été remis à toutes les familles.