Corée du Nord: Un nouveau tir de missile balistique

NUCLEAIRE Ce lancement survient un mois à peine après le premier test réussi par Pyongyang d’un missile balistique intercontinental…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un tir de missile par la Corée du Nord.
Illustration d'un tir de missile par la Corée du Nord. — AFP/Archives

Nouvelle provocation de Pyongyang. La Corée du Nord a procédé ce vendredi à un nouveau tir de missile balistique, ont annoncé les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud, une nouvelle escalade dans la crise internationale avec le régime communiste.

Le Pentagone a été le premier à « confirmer avoir détecté le lancement d’un missile balistique à partir de la Corée du Nord ». « Notre analyse est que ce missile était un missile balistique intercontinental, comme ce qui était prévu », a déclaré le capitaine de vaisseau Jeff Davis, porte-parole du Pentagone. Le missile, second ICBM (intercontinental ballistic missile) lancé par Pyongyang, « a été tiré depuis Mupyong-ni et a volé sur environ 1.000 kilomètres avant de tomber dans les eaux de la mer du Japon ».

Réunions d’urgence au Japon et en Corée du Sud

Du côté du Japon, l’un des pays les plus exposés à la menace des missiles nord-coréens, le Premier ministre, Shinzo Abe, a confirmé « avoir reçu des informations préliminaires sur un nouveau lancement de missile balistique nord-coréen ». « Il est possible que cela soit tombé dans notre zone économique exclusive », a ajouté Shinzo Abe, annonçant par ailleurs une réunion de son conseil de sécurité nationale.

>> A lire aussi : Le nouveau tir de missile de la Corée du Nord fait bondir Donald Trump

Les forces armées de la Corée du Sud ont également confirmé ce qui « semble être un missile balistique tiré par la Corée du Nord vendredi soir », selon l’agence Yonhap. Le président sud-coréen a lui aussi convoqué une réunion d’urgence de son équipe de sécurité nationale.

Ce lancement survient un mois à peine après le premier test réussi par Pyongyang d’un missile balistique intercontinental (ICBM) susceptible d’atteindre le nord-ouest des Etats-Unis, en particulier l’Alaska.