Grande-Bretagne: Les parents de Charlie Gard, atteint d'une maladie génétique, abandonnent leur bataille judiciaire

SANTE Le bébé de 11 mois est atteint d’une maladie neurodégénérative, le syndrome de déplétion de l’ADN mitochondrial…

20 Minutes avec AFP

— 

Charlie Gard, un bébé de 11 mois, souffre d'une maladie génétique rare.
Charlie Gard, un bébé de 11 mois, souffre d'une maladie génétique rare. — Facebook / Charlie Gard #charliesfight

Ils jettent l’éponge. Les parents du petit Charlie Gard ont annoncé ce lundi à la Haute Cour de Londres qu’ils renonçaient à leur procédure judiciaire pour le maintenir en vie. Le bébé de 11 mois est atteint d’une maladie génétique neurodégénérative, le syndrome de déplétion de l’ADN mitochondrial, qui affecte les cellules responsables de la production d’énergie et de la respiration, l’empêchant de respirer sans assistance.

« Malheureusement, il est trop tard », a déclaré leur avocat Grant Armstrong à la reprise de l’audience lundi en début d’après-midi, en présence des parents en larmes.

La Haute Cour de Londres doit trancher cette semaine

« Il n’est plus dans l’intérêt de Charlie de poursuivre le traitement », a ajouté l’avocat, soulignant que « Charlie a souffert d’atrophie musculaire grave » et que « les dégâts pour ses muscles étaient irréversibles ».

>> A lire aussi : Des médecins autorisés à cesser les soins d’un bébé atteint d’une maladie rare

La Haute Cour de Londres devait décider cette semaine de confirmer ou non sa décision prise en avril de préconiser la fin du maintien en vie du bébé, au motif principal qu’il n’était pas dans l’intérêt de l’enfant de prolonger les soins. Cette décision, qui suivait l’avis de l’hôpital, avait été ensuite confirmée par la Cour d’appel, la Cour suprême, puis la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) le 27 juin.