Floride: Une chaîne humaine sauve neuf personnes de la noyade

ETATS-UNIS Grâce à cet élan de solidarité et un bodyboard, neuf personnes prises dans le courant ont été sauvées samedi dernier…

O. G.
— 
Illustration de surfeurs et nageurs sur la plage de Panama City Beach, en Floride.
Illustration de surfeurs et nageurs sur la plage de Panama City Beach, en Floride. — Patti Blake/AP/SIPA

C’est une belle histoire de solidarité. Samedi dernier, sur une plage de Floride, 70 personnes ont formé une chaîne humaine pour sortir de l’eau neuf personnes qui, sans ce geste, seraient mortes noyées. Une aventure humaine, repérée par Franceinfoet racontée par  Jessica Mae Simmons sur Facebook.

>> A lire aussi : Strasbourg: Une médaille pour avoir sauvé trois ados de la noyade

Réaction rapide et calme

Jessica Mae et sa famille avaient décidé d’aller dîner sur la plage de Panama City. Une fois installée, Jessica Mae Simmons a repéré une personne dans l’eau… observée par toute une foule. « J’ai tout de suite pensé à un requin », explique-t-elle sur le réseau social. Elle comprend cependant rapidement qu’il s’agit d’une personne en train de se noyer.

« J’ai su qu’il fallait que nous fassions quelque chose. Mon mari, sa nièce et d’autres personnes ont commencé à rassembler d’autres personnes sur la plage pour former une chaîne humaine. Voir des gens de différentes couleurs et de différents genres agir pour aider des étrangers était absolument incroyable ! »

Les neuf personnes sauvées par la chaîne humaine

Très vite, le groupe se rend compte qu’il n’y a pas seulement une personne en danger, mais neuf, dont deux enfants. Jessica et son mari, de bons nageurs, dépassent la chaîne humaine, apportent un bodyboard pour aider en priorité les enfants. Grâce à cette mobilisation, les neuf personnes ont pu être sauvées.

Six membres de la famille de Roberta Ursrey, ainsi que trois autres nageurs, s’étaient retrouvés piégés dans un courant. « Je lui dois ma vie [à Jessica Mae Simmons] et la vie de ma famille. Sans eux, nous ne serions pas là », a déclaré Roberta Ursrey au Panama City News Herald.

>> A lire aussi : VIDEO. Chine: Un homme sauvé in extremis des inondations

Mais dans son post, Jessica salue cet élan de générosité et la flopée de remerciements après l’opération sauvetage. Elle critique toutefois la passivité des forces de police : « Cinq officiers de police sont restés assis sur la plage, n’ont pas offert leur aide et n’ont pas participé à la chaîne humaine. »