«Kamikaze Riders»: Le Français de 42 ans, arrêté avec les deux frères belges, présenté à un juge antiterroriste

TERRORISME

20 Minutes avec AFP

— 

Un coup de filet franco-belge s'est déroulé le 5 juillet 2017 lié à la préparation d'un attentat.
Un coup de filet franco-belge s'est déroulé le 5 juillet 2017 lié à la préparation d'un attentat. — DENIS CHARLET / AFP

Devant le juge antiterroriste avant sa mise en examen plus que probable. Un Français de 42 ans, arrêté mercredi dans le Nord à Wattignies, est soupçonné d’avoir projeté un attentat avec les deux frères belges, Akim et Khalid Saouti, arrêtés le même jour à Anderlecht. D’après une source judiciaire, le Français a été présenté dimanche à un juge antiterroriste en vue de sa mise en examen.

>> A lire aussi : «Kamikaze Riders»: Les interpellations ont été demandées par la France qui craignait un nouvel attentat le 14-Juillet

Akim et Khalid Saouti, ont eux été inculpés mercredi à Bruxelles pour « participation à un groupe terroriste ». Un arsenal avec notamment des kalachnikovs et des détonateurs ainsi que des uniformes de police a été retrouvé dans un box de garage en Belgique près duquel le Français, arrêté près de Lille et connu pour sa radicalisation, a été aperçu transportant un sac, selon une source proche de l’enquête.