Tour Grenfell: Tous les «restes humains visibles» récupérés

RECHERCHES La police a prévenu que certaines victimes pourraient ne jamais être identifiées, leur corps ayant été trop sévèrement brûlé...

20 Minutes avec AFP

— 

Un pompier londonien engagé dans l'opération de sécurisation de la Grenfell tower, ce mercredi 14 juin.
Un pompier londonien engagé dans l'opération de sécurisation de la Grenfell tower, ce mercredi 14 juin. — Rick Findler/AP/SIPA

Tous « les restes humains visibles » dans la tour Grenfell à Londres, dont l’incendie a causé la mort d’au moins 80 personnes à la mi-juin, ont été récupérés, a annoncé ce mercredi la police britannique.

Un responsable de la police métropolitaine, Stuart Cundy, a indiqué que les policiers avaient « méticuleusement » passé au crible à la main les 15,5 tonnes de débris calcinés.

Près de 200 familles sans logement

La police a prévenu que certaines victimes pourraient ne jamais être identifiées, leur corps ayant été trop sévèrement brûlé.

Par ailleurs, le secrétaire d’Etat chargé des communautés et de l’administration locale, Alok Sharma, a annoncé que 139 des 158 familles identifiées par les autorités comme ayant perdu leur logement dans l’incendie se sont vues offrir un logement temporaire gratuit.

>> A lire aussi : Le drame de la Grenfell Tower était un «accident évitable» selon le maire de Londres

Il a cependant révélé que seulement 14 avaient jusqu’à présent accepté ces logements et trois s’y sont installées. Toutes les familles sont actuellement dans des hébergements d’urgence, notamment à l’hôtel.

Des résidents craintifs face à la solution de relogement proposée

Alok Sharma a indiqué que « plus de 200 logements de qualité » ont été réservés dans l’arrondissement de Kensington et Chelsea, où se situait la tour, ou dans un arrondissement voisin.

Il a cependant reconnu qu’il y avait « un manque de confiance » de la part des résidents, certains craignant de devoir vivre de façon permanente dans les logements proposés.

La Première ministre avait fixé à mercredi la date limite pour que tous les résidents sans abri se voient proposer un hébergement.

21 corps identifiés

Le ministre chargé des communautés et de l’administration locale, Sajid Javid, a annoncé « intervenir » dans l’administration de l’arrondissement de Kensington et Chelsea, qui a été largement critiqué pour sa gestion de l’incendie meurtrier et pour ne pas avoir entendu les signaux d’alerte des habitants auparavant.

« Je vais nommer un groupe de travail indépendant (…) pour fournir des conseils et un soutien concret et stratégique », a-t-il promis dans un communiqué.

Dans l’immeuble calciné, les opérations de récupération des corps devraient se poursuivre jusqu’à la fin de l’année. Pour l’heure, 21 corps ont été formellement identifiés et leur famille informée.